PDA

Voir la version complète : la chouette



oct1924
11/02/2009, 16h19
Au Moyen Age, dans les monastères, la chouette était regardée comme l'illustration de la sagesse. Les lettrés savaient qu'en Grèce cet oiseau était consacré à la déesse Athéna, symbole de la supériorité de la raison sur le courage. Malheureusement, avec le temps, les habitants des campagnes ont commencé à la regarder comme un rapace nocturne et inquiétant qui porte malheur : elle rendait triste celui qui regardait dans son nid, elle hyptotisait les promeneurs et jetait des maléfices aux chasseurs. Ils se sont mis à clouer les chouettes sur les portes des granges ou à l'enterrer sous le seil des étables pour conjurer le mauvais sort : à Dijon, par exemple, sur le contre-fort de la vieille église Notre-Dame, il existe une petite chouette, sculptée à 1 m 80 du sol, connue de tous les Dijonnais, appelée la Chouette Magique. Au fil des siècles ses traits se sont presque effacés en raison d'une tradition, qui a cours encore de nos jours, ceux qui passent devant elle la caressent de la main gauche en faisant un voeu. Ils sont persuadés qu'il sera exaucé !

Almanach de PIERRE BELLEMARE

fabbyans
11/02/2009, 16h47
j'ai vue la petite chouette de Dijon , , a l'époque je ne savais pas qu'il fallait faire un voeu en la touchant de la main gauche !! dommage , on ne sais jamais...........

heimdall
11/02/2009, 17h18
Ca me fait penser au singe de Mons dont on touche la tête, ou la statue de Juliette à Vérone dont on touche le sein.
Chaque soir j'entends une chouette hululer, et en journée j'ai un pic-vert qui doit chercher des verts de terre, et c'est très agréable.

brigitte01
11/02/2009, 17h42
Moi, j'adore les chouettes. Ce sont de précieux auxiliaires pour débarrasser les campagnes des rongeurs :)
Quand j'habitais en Bresse, nous avions une chouette effraie qui logeait dans le grenier, elle partait tous les soirs à la chasse et nous l'entendions alors crier. J'aime ces cris d'animaux qui sont restés sauvages autour de moi. La première qui était arrivée avant nous a eu un accident de voiture et nous l'avions emmenée au Parc ornithologique parce qu'elle semblait n'avoir qu'une aile cassée mais elle est décédée d'un traumatisme crânien. Elle était baguée et était née en Allemagne. Elle a vite été remplacée par une autre chouette effraie :)

pimprenelle
11/02/2009, 18h16
Etant enfant, mon frére et moi avions apprivoisé un jeune grand duc. Nous l'avions surnommé Coco. Il est resté une année dans notre entourage. Le soir, on sifflaient pour qu'il vienne mangé. Mais ensuite il est parti faire sa vie. J'espére qu'elle a été chouette.................!!!!!

brigitte01
11/02/2009, 18h41
Mais ensuite il est parti faire sa vie. J'espére qu'elle a été chouette.................!!!!!
Tu es en forme Pimprenelle http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Rires/petit-mdr-168.gif

fabbyans
12/02/2009, 07h30
la chouette effraie est ,a mon gout , la plus jolie avec son masque blanc , et comme dit heimdall , c'est tres agréable d'entendre le chant de la nature

oct1924
12/02/2009, 11h46
Je suis ravie de vous avoir intéressé avec mon histoire de chouette. J'aime beaucoup cet animal et comme en Région Parisienne c'est plutôt rare d'en croiser ... j'en ai une collection, bien modeste d'ailleurs, mais je n'ai pas de place. Bonne journée :)

CatFamily
26/02/2009, 09h32
Je suis une grande amoureuse des rapaces... Ils sont beaux, majestueux et utiles ! Dans une autre vie, j'aimerais apprendre l'art de la fauconnerie.
Mon frère cadet est un grand passioné et il a habité longtemps au bord du Lac Léman. Un jour il a observé un Milan en perdition. Il faut savoir que ces derniers pêchent, mais que si leurs ailes sont trop alourdies par l'eau ils peuvent se noyer. Mon frère a sauté dans son bateau, prenant au passage un gant de jardin, le gauche. Arrivé près de l'oiseau, il l'a attrapé, sans réfléchir, avec la main droite ! Ah, m'a-t-il alors raconté, la puissance des serres et le poids ! Mais il a réussi à ramener le Milan et le soigner une nuit avant de le relâcher, sain et sauf.
Je fais de la photo animalière et je lui ai demandé s'il avait profité pour prendre lui aussi des photos. Eh bien non !
Quant à moi j'ai essayé et j'essaye encore de prendre les buses qui tournent bas quand les pressions sont à la baisse, mais c'est difficile, surtout quant il y a un contrejour à gérer !
Sinon, par ces temps de grosse neige, nos rapaces, en Suisse, ont beaucoup de peine à s'alimenter. Il y en a pléthore dans les Centres spécialisés où ils sont requinqués avant d'être relâchés.
La Chouette Effraie particulièrement voit ses effectifs baisser de manière considérable. Il est alors conseillé aux paysans de leur laisser un passage dans leur grange et même de les nourrir en leur déposant de la viande.