PDA

Voir la version complète : Les oiseaux de bonheur



opusoculi
11/03/2012, 00h08
S'agissant des hirondelles, et puisqu'il sera question de la place que nous leur faisons ou ne leur faisons pas, je place ces considérations concernant, au fond, un certain mode de vie dans 'culture'.

J'ai l'honneur et le bonheur d'héberger et abriter des hirondelles de campagne sous mes toitures. Un couple précurseur m'a élu protecteur en avril 1986 , j'ai tout de suite applaudi sans crainte de leur faire peur, les hirondelles aiment vivre en groupe et les manifestations de joie. Depuis cette date elles sont toujours revenues et de plus en plus nombreuses tant on est bien ici et qu'on s'y amuse; en fin d'été c'est un groupe de 70 à 80 qui part en Afrique, et ce groupe commande même l'organisation du départ en migration d'autres groupes qui les rejoignent ici; bref, voir de 800 à 2000 hirondelles se rassembler au dessus de ma maison fin aout comme ce fut le cas en 2009 et 2010 m'enchante.
Enfant, dans les années 50, mes grand-mères chassaient les hirondelles de leurs maisons avec de longues perches , en effet ces oiseaux font des saletés au pied des maisons; brouillons comme ils sont, ces charmants oiseaux égarent leur fientes sur les murs en guise de crépi , croyez-moi j'en sais quelque chose(!). Devenu plus grand, j'ai constaté que cette pratique était monnaie courante, même les personnes les plus favorables aux gentils oiseaux, celles qui tiennent des discours irréprochables de préservations de la nature n'en voulaient pas chez eux et détruisaient les nids discrètement à des heures où on ne les voyait pas le faire; ou bien (par ce que je joue les trouble-faits) font beaucoup d'efforts pour se justifier en disant : "je n'ai rien contre, remarquez le bien, je ne les tue pas, oh non! c'est bien mignon ces petites bêtes, il ne faut pas leur faire de mal, mais il y a bien de la place ailleurs".(extrait d'un conversation avec mon boucher en 2010).
À mon âge, j'en suis venu à penser qu'il y a beaucoup de faux-culs sur le sujet et que les habitants des maisons, les maîtresses de maison et les grand-mères en particulier sont bien les ennemis les plus redoutables pour les hirondelles, bien plus que les insecticides même dont je n'ai jamais dit qu'ils étaient bons.
De plus en plus redoutable pour les hirondelles est la rénovation' trop' complète de l'habitat humain, tout est gratté poncé poli peint et fermé ce qui leur interdit de coller les nids sur des matériaux devenus trop lisses, ce qui fait qu'elles n'auront bientôt plus leur place nulle part.
On dit qu'il y a de moins en moins d'hirondelles, c'est sans doute vrai, mais autrefois il n'y en avait pas partout non plus. Aujourd'hui il n'y a plus que les bâtiments les moins entretenus qui les acceptent, une mairie avec laisser-aller en accueille encore... Allez visiter les châteaux de la Loire, au mois d'aout, vous les verrez en bandes par milliers, c'est parce qu'elles ont la paix dans les hautes toitures non peintes de Chambord qu'elles pullulent .
Il n'y a plus d'hirondelles dans nos villes trop poluées dit-on,pourtant je les ai vues innombrables dans les capitales africaines bien plus poluées que Paris je vous assure (!) mais où il y a encore de le terre nue, des flaques, des ordures et donc des insectes en quantité. Un certain nombre d'idées reçues ont cours même dans le milieux scientifique, le sempiternel réchauffement, les molécules industrielles , on se caresse toujours dans le sens du poil qu'on a...

Mais l'évènement approche, 15 jours encore et le premier mâle sera là. Dans mon calendrier personnel c'est la nouvelle année qui va commencer. Quand on perçoit la première aile discrètement effleurer le bord de son nid retrouvé, à condition qu'il n'ait pas été supprimé par souci de netteté, pourquoi ne pas émettre le voeu que les grand-mères rangent leurs perches persécutrices, ne recommandent plus aux gamins de tirer à la fronde, et fassent comme font au Japon les Vieilles Dames qui placent des feuilles de papier par terre pour recueillir les déjections des oiseaux de bonheur le long des murs de leurs maisons, fientes d'ailleurs excellentes pour fertiliser et faire prospérer les aimables petites plantations que partout dans le monde les grand-mères aiment tant.

papibonheur

Pepe10
11/03/2012, 05h58
Ce "coup de gueule" est remarquable de vérité mon Pupuce ! et dans tous ses termes ! Chez mes parents, l'un des nids était construit au-dessus de la porte d'entrée !!! ben....... il y était resté...

minette
11/03/2012, 06h14
Tu as raison Pupuce et je te remercie de l'hébergement que tu offres à ces gentils oiseaux. Pas très loin de chez moi il y a une maison où logent aussi toute une bande d'hirondelles et cela fait le bonheur des passants depuis bien des années, je trouve cela formidable. Bienheureux ceux qui ont été élus pour recevoir ces petits migrateurs :).

kergueris
11/03/2012, 07h54
alors là!! pahirondelle bravo:bravo:, pour ce coup de pied dans la fourmilière de la bêtise oO

Mag10
11/03/2012, 09h00
En 2008 j'ai travaillé quelques semaines dans une petite poste de campagne. Il y avait un nid d'hirondelles au-dessus de la porte "de service", à l'arrière du bâtiment. Quand je chargeais mon vélo ou ma voiture je les regardais passer et repasser, inlassablement, pour nourrir leurs petits et je partais en tournée le coeur léger. Mais bien sûr, la conseillère n'appréciait pas du tout le petit tas au coin des marches, juste sous le nid. Presque tous les matins elle disait à la femme de ménage "faut nettoyer ça, c'est immonde" alors que ma Flora le faisait tous les jours. Elle, elle trouvait ça normal et n'a jamais envisagé de détruire le nid :)
J'espère que le nid y est toujours :)

Mirabelle
11/03/2012, 09h45
Je connais beaucoup de granges de fermes dont les portes sont laissées ouvertes pour permettre les va-et-vient des hirondelles.

Pepe10
11/03/2012, 14h00
Les portes sur lesquelles on ne cloue pas d'animaux.............

opusoculi
11/03/2012, 18h34
alors là!! pahirondelle bravo:bravo:, pour ce coup de pied dans la fourmilière de la bêtise oO

Tes coups de pieds sont bien tirés aussi ! Le refus des éoliennes par la population pour des raisons esthétiques est désolant. Chaque fois que je franchis le" seuil de Naurouze" (pardon pour l'orthographe) quand j'aperçois une bonne douzaine de leurs hélices brasser le ciel, je ne peux m'empêcher de penser au Quichotte et j'imagine l'impossible gueule qu'il ferait lui tout petit, trop petit devant ça... La poésie du rêve contemporain est pourtant à la portée de tous; dire qu'il suffirait de tourner notre moulin à idées reçues à l'envers pour que le monde nous apparaisse différent et 'savourable'!

papirondelle, ça me va aussi.

opusoculi
12/03/2012, 02h13
je numérote les nids à la craie et les années d'occupation successives, je connais ainsi leur âge, 12ans pour le regreté couple champion. Je plante un gros clou à proximité de chaque nid où le mâle aime se tenir tout près de la femelle qui couve ( il sait la remplacer quand il le faut). J'empêche aussi le roitelet de squatter , un petit objet placé dans le nid des hirondelles suffit à le dissuader d'aménager, en somme je garde la place . Il m'arrive aussi de consolider un nid mal accroché ou de leur proposer une baguette de bois clouée sur un chevron et souvent elles profitent de cette nouvelle commodité. Vous l'avez compris je suis comme un père, un papi gâteau un peu marteau, ou un parfait hotelier, comme vous voudrez.

Le retour migratoire est bien entendu soumis à la température nocturne et aux anticyclones porteurs mais il est difficile de 'glauser' là dessus parce que le déplacement des hirondelles ne se fait pas vraiment en ligne droite mais plutôt en zig-zag et aussi par étapes . Elles sont capables de revenir en arrière pour se nourrir plus au sud si c'est nécessaire. Il est donc difficile de dire avec exactitude quand une hirondelle est arrivée à bon port d'autant que la première est toujours très habile à ne pas se faire remarquer (ce ne sont pas des grues).
Mes observations sur ces 25 dernières années dans la vallée de la Garonne me permettent de dire qu'un mâle âgé de 6 à 10 ans arrive sur son nid autour du 20 mars tandis que un autre moins âgé arrive au bout du chemin début avril souvent autour du 10, enfin un oiseau de 18 à 24 mois qui fait sa première migration de retour et s'il y parvient, pointe son bec fin avril et plutôt en mai. Je ne suis pas scientifique, je n'ai lu ça nulle part, je dis ce que j'ai vu et note.
Et j'ai vu un couple d'hirondelles arriver en catastrophe plein juin 2009 et déposer des oeufs dans l'après-midi sur trois brins de mousse à même une étagère !!! Je suis persuadé qu'elles avaient été chassées d'une autre maison ... Ce nouveau couple n'a pas été accepté facilement par les autres qui ont tenté de les chasser ( il peut il y avoir des clans et les bagarres peuvent être mortelles) mais ces nouveaux venus ont su faire profil bas et échapper aux poursuites. Ils ont élevé leurs oisillons en les entourant de brindilles de mousse et de quelques plumes de poule. Ce couple est revenu l'année suivante et en 2011 il avait gagné ses galons légitimes et donc le droit de construire à l'une des meilleures place à labri de la lumière et des courants d'air, au fond du garage.

J'observe aussi et c'est beaucoup plus facile, comment se prépare la migration de départ car il faut se muscler et surtout apprendre progressivement le vol en groupe et aller de plus en plus loin. Après le 15 aout commence l'entrainement collectif, c'est évidemment là que les fils électriques sont du plus grand intérêt surtout quand il y en a quatre , pour faire de beaux départs et de jolies arrivées ... En 15 jours l'équipe est à sa façon disciplinée, commence alors la période des excursions en Garonne ou ailleurs et puis vient le moment où tout le groupe 'découche' en allant passer la nuit ailleurs mais tout le monde revient le lendemain sur le coup des 10 heures. Puis l'espace s'agrandit encore et on part trois jours, ou deux ou cinq, et puis on revient un soir à nouveau et puis on ne revient plus du tout; et voilà, un peu de moi est parti, je reste tout seul.

Joyeux matin à tous.

Mirabelle
12/03/2012, 07h49
Bravo Papirondelle!
Quel plaisir de lire ça!

Sand2Bx
12/03/2012, 09h24
La poésie de la vraie vie. J'ai adoré te lire ! Il n'y avait pas d'hirondelles chez nous, mais des martinets et enfant, je passais des heures à les guetter.

Thomdom
13/03/2012, 00h11
Merci Papirondelle de nous faire part de ces choses si simples mais pourtant si belles que sont la vie et la nature. Continue à nous faire rêver et à nous inciter à mieux regarder ces petits plaisirs.

verodu73
13/03/2012, 06h08
heureusement qu'il y a encore des "papirondelles" , c'est si bon :)
mon beau-père héberge une dizaine d'hirondelles dans son garage et elles viennent tout l'été boire l'eau de la piscine matin et soir , toujours aux mêmes heures ;)

opusoculi
13/03/2012, 20h29
mon beau-père héberge une dizaine d'hirondelles dans son garage et elles viennent tout l'été boire l'eau de la piscine matin et soir , toujours aux mêmes heures ;)

Une petite évaluation: 10 hirondelles, donc 5 couples qui mènent deux nichées de 4 oisillons, ça fait 5 fois 8 =40 hirondellaux + 10 parents, ça doit faire 50 hirondelles qui profitent de la piscine de ton beau-père avant de partir en migration. De quoi repeupler les environs si les facilités d'hébergement existent...Les jeunes font à la fin du mois d'aout des repérages de lieux favorables, on peut les voir visiter des bâtiments et même parfois elles rentrent prospecter dans les maisons .Celles qui ont réussi une première migration retour ont d'assez bonnes chances de réussir à nouveau le voyage mais parmi les jeunes seul un tout petit nombre y parvient. Une hirondelle est adulte à l'âge de 18 mois , elle passe plus d'une année en Afrique avant de tenter le retour vers son lieu de naissance qu'elle retrouve ou pas. Je suis toujours étonné de constater que leur retour est échelonné, elles tombent du ciel les unes après les autres de fin mars à début mai et jamais en groupe (je parle des hirondelles de campagne). On peut pourtant observer des groupes importants dans des lieux de nourrissage (Ex:Camargue) parfois plusieurs semaines avant que chacune retrouve son lieu de nidification.

Les chercheurs qui baguent les oiseaux (et parfois posent des petits émetteurs GPS) ont constaté que certaines hirondelles étaient capables d'inverser leur migration (!) Des hirondelles nées en Europe ayant hiverné dans la zone équatoriale de l'Afrique devenues adultes auraient migré en Afrique du sud pour se reproduire... J'espère que les-miennes ni celles de ton beau-père ne feront le coup !

Merci bien de vos appréciations. Les illustrations arrivent.

verodu73
14/03/2012, 06h03
je te le dirai car systématiquement je les vois arriver ! j'aimerais tant qu'elles nichent dans mes vieux murs de pierre ...il y a déjà les martinets , les moineaux et un couple de rouge-queue ! je vais essayer de faire un nid !;)

opusoculi
16/03/2012, 02h12
En attendant les hirondelles.
Illustration: http://www.jardipedia.com/forum/album.php?albumid=1659

Pepe10
17/03/2012, 05h41
Génial mon Pupuce :) ;) :biz:

opusoculi
02/04/2012, 12h14
2 avril , 9h solaire , la première hirondelle est arrivée. (je commençais à m'inquiéter).
Vol en zig-zag à 10 m du sol à la recherche de nourriture.
La première hirondelle est donc en retard ici par rapport à la moyenne des années précédentes. Mais d'autres observations peuvent être faites ailleurs.
Interprétation:
Les températures hautes que nous venons de connaître n'ont pas incité les hirondelles à rejoindre tout de suite leurs lieux de nidification . Le manque d'humidité de l'air ne favorisait pas la reproduction des insectes (le plancton aérien comme on dit parfois), elles se tenaient un peu en dessous, ou autour des lacs de la côte Aquitaine où elles pouvaient se nourrir.
Je ne parle que de la voie migratoire qui longe l'Atlantique.

papirondelle

kergueris
02/04/2012, 12h17
elles ne sont pas arrivées en Bretagne, je trouve, quelles sont, un peu en retard,moi aussi

opusoculi
02/04/2012, 12h23
Les observations des ornitologues aquitains vont dans ce sens.

lomarcy
02/04/2012, 12h35
Pas vu encore ici :(:(

Sand2Bx
02/04/2012, 15h14
Rien non plus ici :(

Mag10
02/04/2012, 15h35
Idem :(

opusoculi
02/04/2012, 17h33
C'est mieux à deux pour gazouiller.
Ne vous en faites pas, elles sont en chemin


Ce sont deux mâles , chacun est près de son nid de chaque côté du garage, comme s'il le gardait (son nid). L'un a niché quarte années consécutives ici, il a donc bientôt 6 ans (minimum). L'autre a niché trois fois il doit donc avoir bientôt 5 ans ; comme je vous l'ai dit les nid sont numérotés et les années où ils sont occupés marquées à la craie, donc les mâles (qui arrivent souvent les premiers) en faisant des aller-retour tout le premier jour et dormant toujours très près de son nid se désigne de lui-même. CQFD pas besoin de baguer !

zebulon
02/04/2012, 18h59
une hirondelle ne fait pas le printemps !!! mais bravo à Papyrondelles car ses observations sont passionnantes

Pepe10
02/04/2012, 19h39
une hirondelle ne fait pas le printemps !!! mais bravo à Papyrondelles car ses observations sont passionnantes

Oui ma Zeb ! il est loin de la chercher mais je pense que la porte des honneurs lui est grande ouverte ! bien que le coup de la rondelle... serait plus à sa place dans Crazy Team :D
Bon Pupuce ! c'est pas non plus pour te faire mousser hein ! alors tu continues stp à nous faire apprendre !
A part la léchouille (:)) et pour en revenir aux hirondelles, question idiote du jour :
Pour le moment on les voit pas encore. Par contre, les chauves-souris sont bien actives ! et puisque les deux se nourrissent en vol et sur le même territoire, et toutes deux d'insectes, pourquoi donc on voit de moins en moins d'hirondelles ? pourquoi on voit encore les 'tites chauves-souris alors qu'on détruit depuis des décennies leur habitat ?

opusoculi
03/04/2012, 01h30
le style de la question est signé !
Pour répondre vite à quelque chose qui ne t'a pas échappé, les chauves-souris se nourrissent la nuit et les hirondelles le jour, les premières ne migrent pas elles doivent se contenter de ce qu'elles trouvent et de toutes façons ce ne sont pas les mêmes insectes.

Il faut savoir que les hirondelles sont particulièrement vulnérables au manque de nourriture et sont capables de rétro-migration . En mars avril ayant reconnu leur nid, si les conditions ne leur sont pas favorables elles repartent ailleurs, généralement plus au sud mais à l'est ou à l'ouest aussi, des virées des 300km et plus ; on les voit revenir 15 jours après... Qu'est ce que tu dis de ça ?

"On en voit de moins en moins", là je peux y passer la nuit...Et je ne vais pas le faire.
- J'ai déjà dit que les grand-mères en délogeaient plus que les insecticides dont je n'ai jamais dit qu'ils étaient bons, (je suis entouré de vignes et d'atomiseurs de produits et d'hirondelles).
- Il est admis de dire que la réduction des hirondelles de balcon serait de 30% et que celle des hirondelles rustique (de campagne) serait de 10% (ne parlons pas des autres espèces). MAIS AUCUNE ENQUÊTE N'A JAMAIS ETE FAITE SUR LE PLAN NATIONAL, chacun parle dans son coin. Cette enquête va avoir lieu mais elle ne pourra pas être comparée à une précédente dont on ne dispose pas.
- Il y a des bâtiments qui nous paraitraient favorables à leur habitat qu'elles n'ont jamais adopté.
- Elles abandonnent systématiquement les lieux fréquentés la nuit par les fouines, il n'y a plus grand monde qui régule ce prédateur discret capable de se déplacer sur les murs. (ici on en a éliminé 4 ces 6 dernières années).
- Nos souvenirs d'enfance sont parfois un peu idéalisés.

Les causes évoquées partout de leur probable diminution, l'abandon de l'élevage dans certaines régions , l'habitat des humains moins hospitalier , les insecticides et le sempiternel réchauffement climatique qui pour une fois, cette année, les aura plutôt retardées .

Pour les chauves-souris, j'en ai quelques unes mais je ne les observe pas.

Sand2Bx
03/04/2012, 08h11
Une enquête nationale a été diligentée en 2002 par la LPO. Je me souviens, j'avais eu un questionnaire car j'habitais dans un parc naturel régional.

kergueris
03/04/2012, 12h46
la maison que j'habite était une grange il y a encore Quinze Ans, les hirondelles ramassaient la boue qui était à la sortie de l'étable pour faire leur nid, la grange ne leur est plus accessible, il n'y a plus de boue, mais elle continue à venir en grand nombre sur les fils électriques au-dessus de la cour, par contre je ne sais pas où elles font leurs nids maintenant, et lors du départ, elle se rassemble chez moi j'en ai compté jusqu'à soixante cet automne

opusoculi
04/04/2012, 02h02
Une soixantaine représente la reproduction de 6 ou 7 couples y compris les adultes qui vont conduire les jeunes en migration. Si tu les vois rassemblées fin aout début septembre c'est qu'elles ont trouvé pas loin un lieu favorable pour leur nidification mais il y a aussi le "passage" d'autres groupes qui font une halte de quelques jours pour se nourrir; si tu vois des rassemblements plus petits en octobre ce sont des jeunes nés tard qui ont attendu pour être assez fort pour entreprendre le voyage et ils sont souvent condamnés...

Le gros de la migration est en cours "droit sur le nord"disent les observateurs sur la côte atlantique.

Pepe10
04/04/2012, 11h53
Ben voilà, j'apprends... merci ! allez, encore !

opusoculi
06/04/2012, 01h14
Voila une action exemplaire.
Elle concerne l'Hirondelle de balcon (Delichon urbicum) la plus menacée. Les conseils sont justes , ce sont juste les bons

http://www.uvcw.be/articles/33,108,34,34,1997.htm

Mirabelle
06/04/2012, 08h02
Vraiment très intéressant.
Donc, l'hirondelle de balcon est aussi appelée hirondelle de fenêtre.
Selon cet article, les tiennes seraient des hirondelles rustiques?

zebulon
06/04/2012, 12h44
ah tout ce qu'il faut pour les aider à rester chez nous et aussi un article sur les martinets tres interessant

opusoculi
06/04/2012, 22h37
L'espèce qui niche dans mon garage depuis 26 ans est Hirundo rustica appelée Hirondelle de cheminée ou rustique ou de campagne parfois. Elles nichent à l'intérieur, il leur faut peu de lumière et pas de courant d'air.

Pour adapter les conseils précédents (mobilisation des belges) à Hirundo rustica:
On fixe des baguettes de bois non raboté à 25cm du plafond qui servent d'appui pour que les nids tiennent.
On peut installer des nids artificiels , il faut les fixer à 15cm du plafond. Ils servent à les attirer, souvent elles construisent à côté.
L'hiver ne pas détruire les nids de l'année précédente , ils sont un signal.
Les Hirondelles ont besoin d'un plan d'eau à proximité, elles s'abreuvent en vol en rasant l'eau; une piscine peut aussi bien faire l'affaire , aucun inconvénient pour elles (vérifié sur 26 ans) mais de l'eau salée ??? je ne crois pas.


http://champagne-ardenne.lpo.fr/protection/hirondelles.htm

Pepe10
07/04/2012, 00h15
Pour le nid, orientation Est de préférence ?

opusoculi
07/04/2012, 01h11
Concernant l'orientation. Ici pour des Hirondelles rustiques c'est orienté sud , je connais des sites orientés nord.
Ce qui compte pour les Hirondelles de fenêtre ou balcon c'est que les pluies ne puissent pas humidifier les nids , si le haut-vent est important on trouve des nids orientés ouest, sous une génoise de trois tuiles c'est une orientation Nord-est ou nord qui sera choisie.
Je connais un site où tous ces cas de figure existent.

Ce qui est très important pour toutes les espèces c'est un large dégagement pour s'envoler, pas de grand arbre devant l'entrée (pour rustica), ni près du mur (pour celles de fenêtre ou de balcon). Il faut que le bâtiment soit assez haut et il faut un plan d'eau bien dégagé lui aussi pour boire (une piscine suffit). Les sites de nidification qui se trouvent au bord d'un fleuve ou d'une rivière sont encore assez bien fréquentés.

À l'heure qu'il est deux Hirondelles mâle attendent leurs partenaires et dorment dessus les cartons qui remplissent l'étagère du haut.

Pepe10
07/04/2012, 01h43
Donc ! une construction avec un toit bien débordant + une entrée à l'opposé des vents dominants + une aire d'envol + un plan d'eau (pas trop loin) et tout ça bien dégagé, favorisent leur domiciliation ! Oh bah ça va alors ! elles sont pas trop difficiles les ch'tites mères :D ;)
Faut reconnaître qu'on est pas bien différents............. quand je pense qu'un jour un être humain a sorti l'expression "cervelle de piaf"........ :)

opusoculi
29/09/2012, 23h46
Les Hirondelles rustiques qui ont niché ici sont déjà parties en migration début septembre. Parfois les plus jeunes , celles qui sont nées en aout, attendent d'être un peu plus matures pour entreprendre le voyage un mois plus tard. Début octobre on observe des rassemblements de jeunes qui partent à leur tour en migration
Ce matin 20 hirondelles se sont invitées dans mon jardin, elles y ont fait une halte nourrissage (attitude en vol que je connais bien) . J'ai pu les observer de 8 à 12H pendant l'abattage d'un pin parasol devenu gênant pour mon verger; les tronçonneuses ne les effraient pas puisque nous cohabitons, n'est ce pas ?...

À 14h30 alors que je flânais mon regard fut attiré par un long chapelet d'hirondelles qui s'égrenait d'est en ouest à une hauteur d'environ 15m, j'ai compté (avec mes grands yeux piqués au vif) 200 individus.
Ce phénomène n'est pas rare, il m'est déjà arrivé du haut de ma colline d'évaluer des groupes à 1000 et à moins haut que 15m.
Les hirondelles rustiques partent parfois plein sud-ouest, direction le pays Basque en traversant le département des Landes et parfois plein ouest pour rejoindre l'Océan Atlantique qui les guidera vers le sud , c'est le cas cette année pour mon lieu d'observation.

J'ai ouvert ce soir le site faune-aquitaine où je consigne ce genre d'observation et j'ai regardé ce qu'avaient consigné d'autres observateurs. Il y en a un qui a compté aujourd'hui même un groupe de 700 individus dans la banlieue de Bordeaux, un autre 1000 sur un lac près de l'Atlantique, ce chiffre ne me surprend pas mais on ne doit pas en déduire que les effectifs sont en augmentation. Ce qui a attiré mon attention c'est une observation en Dordogne disant que un vol se dirigeait vers l'est, donc direction Cerbère ( pour information les Hirondelles ne traversent pas les Pyrénées, elles les contournent) . Est ou ouest ? Changeraient-elles de chemin migratoire d'une année à l'autre en fonction de la météo ? je me demande comment elles font pour choisir le côté qu'elles vont emprunter ...
Et puis une autre observation signale le matin même un groupe de 200 individus à 40 km à l'est de chez moi qui prend la direction ouest, nul doute (enfin je me plais à penser) que c'est le même groupe que j'ai observé quelques heures plus tard.

Si , avec les moyens de l'informatique, nous nous communiquons nos observations en temps réel, les migrations n'auront , au moins sur le parcours, bientôt plus de secret .

Promis juré, l'an prochain je monte sur un nuage et je parts avec elles.

papirondelle

zebulon
30/09/2012, 10h48
vraiment intéressant ce que tu constates là Opus !
mais si tu pars avec elles on sera bien tristes à mois que tu emmènes ton ordi ... hihihi

Mirabelle
30/09/2012, 11h54
Ben tu vois ma Zeb, je partirais bien moi aussi à califourchon sur le dos d'une hirondelle!

Pepe10
30/09/2012, 12h39
Faire un p'tit tour au dessus des mers et des déserts ? ohhh ben j'arrive !

zebulon
30/09/2012, 20h11
et ben pas moi !! hihihihi trop chaud , trop froid ...... pas de confort pour mes vieux os ......

verodu73
30/09/2012, 20h13
la dernière fois que j'ai vu mes deux couples , c'était il y a quinze jours

quoique
30/09/2012, 21h08
Celui-là chez les oiseaux ils l'appellent : le G-D :A 380

opusoculi
30/09/2012, 22h37
Tant que les hirondelles sont en bonne santé elles ne craignent rien des rapaces diurnes.
Il en est autrement des rapaces nocturnes qui peuvent les attaquer pendant qu'elles dorment. Les hirondelles rustiques abandonnent les bâtiments habités ou régulièrement fréquentés par chouettes et hiboux .
Encore un aspect où la cohabitation avec les humains leur est utile.

Sand2Bx
01/10/2012, 08h26
Cet été, j'ai vu plein de nids à la gare de Marne-La-Vallée-Chessy. Pourtant, il y a un passage incessant mais elles se plaisent là les hirondelles. :)

J'irais bien faire un petit tour avec elles un de ces jours.

verodu73
01/10/2012, 12h59
j'ai vu mon premier rouge-gorge ce matin :s c'est un peu trop pour venir réclamer , non ?

quoique
01/10/2012, 14h11
Tant que les hirondelles sont en bonne santé elles ne craignent rien des rapaces diurnes.
Il en est autrement des rapaces nocturnes qui peuvent les attaquer pendant qu'elles dorment. Les hirondelles rustiques abandonnent les bâtiments habités ou régulièrement fréquentés par chouettes et hiboux .
Encore un aspect où la cohabitation avec les humains leur est utile.
Arrêtons de diaboliser ces rapaces nocturnes ,protégés, en voie de disparition que l'on clouait jadis sur les portes des granges pour exorciser je ne sais quel fantasme , maladroits dans leur vol diurnes, ce qui en fait des cibles faciles pour chasseurs peu scrupuleux .
L'examen de leurs pelotes de déjections nous apprend que leur nourriture est constituée de rongeurs , musaraignes , mulots , rats , loirs , chauve souris etc dont ils sont le principal prédateur

verodu73
01/10/2012, 15h29
vu six couples d'hirondelles à l'instant qui après avoir tournoyé quelques minutes , sont parties plein est !

COBEE95
01/10/2012, 15h58
Je trouve très mélancolique le départ des hirondelles. Ici, je ne les ai même pas vues partir. D'habitude, elles se regroupent sur le fil du téléphone, devant nos fenêtres mais cette année, rien ! Vivement le printemps prochain !

opusoculi
01/10/2012, 17h54
Je trouve très mélancolique le départ des hirondelles. Ici, je ne les ai même pas vues partir. D'habitude, elles se regroupent sur le fil du téléphone, devant nos fenêtres mais cette année, rien ! Vivement le printemps prochain !

Elles se sont jointes à un autre groupe pas très loin sur un autre fil...

Mag10
01/10/2012, 21h25
j'ai vu mon premier rouge-gorge ce matin :s c'est un peu trop pour venir réclamer , non ?
Nous aussi, ce midi. Et on a pensé la même chose...:( Mais peut-être qu'ils viennent juste en repérage ;)

Sand2Bx
03/10/2012, 08h10
J'en ai vu un très furtivement, il attendait pour venir sur le tas de terreau de feuilles que j'avais remué pour se régaler.

quoique
03/10/2012, 10h54
Je trouve très mélancolique le départ des hirondelles. Ici, je ne les ai même pas vues partir. D'habitude, elles se regroupent sur le fil du téléphone, devant nos fenêtres mais cette année, rien ! Vivement le printemps prochain !

Pas étonnant tout le monde maintenant a son téléphone sans fil !!!

MonJardin
03/10/2012, 11h04
Pas étonnant tout le monde maintenant a son téléphone sans fil !!!
:) et oui 140 ans de lignes téléphoniques en France , et les oiseaux s'y sont habitué:tchin:

verodu73
03/10/2012, 16h54
Elles sont revenues hier soir et ont tournoyé très longuement , peut-être sont-elles parties cette fois !

MonJardin
03/10/2012, 17h02
Il s'est mis à pleuvoir et plein de petits piafs (moineaux ?) sont venus picorer vers ou graines dans mon jardin ! Tous les matins on les entends piailler , guère étonnant vu le nombre ! Je n'en ai photographier qu'un groupe ! Mais par contre pas d'hirondelles !

http://www.jardipedia.com/forum/album.php?albumid=1669&pictureid=42603

Pepe10
03/10/2012, 17h28
Une bande de moineaux ; ça pour piailler, ça piaille !!!

verodu73
11/10/2012, 07h23
Les Hirondelles rustiques qui ont niché ici sont déjà parties en migration début septembre. Parfois les plus jeunes , celles qui sont nées en aout, attendent d'être un peu plus matures pour entreprendre le voyage un mois plus tard. Début octobre on observe des rassemblements de jeunes qui partent à leur tour en migration
Ce matin 20 hirondelles se sont invitées dans mon jardin, elles y ont fait une halte nourrissage (attitude en vol que je connais bien) . J'ai pu les observer de 8 à 12H pendant l'abattage d'un pin parasol devenu gênant pour mon verger; les tronçonneuses ne les effraient pas puisque nous cohabitons, n'est ce pas ?...

À 14h30 alors que je flânais mon regard fut attiré par un long chapelet d'hirondelles qui s'égrenait d'est en ouest à une hauteur d'environ 15m, j'ai compté (avec mes grands yeux piqués au vif) 200 individus.
Ce phénomène n'est pas rare, il m'est déjà arrivé du haut de ma colline d'évaluer des groupes à 1000 et à moins haut que 15m.
Les hirondelles rustiques partent parfois plein sud-ouest, direction le pays Basque en traversant le département des Landes et parfois plein ouest pour rejoindre l'Océan Atlantique qui les guidera vers le sud , c'est le cas cette année pour mon lieu d'observation.

J'ai ouvert ce soir le site faune-aquitaine où je consigne ce genre d'observation et j'ai regardé ce qu'avaient consigné d'autres observateurs. Il y en a un qui a compté aujourd'hui même un groupe de 700 individus dans la banlieue de Bordeaux, un autre 1000 sur un lac près de l'Atlantique, ce chiffre ne me surprend pas mais on ne doit pas en déduire que les effectifs sont en augmentation. Ce qui a attiré mon attention c'est une observation en Dordogne disant que un vol se dirigeait vers l'est, donc direction Cerbère ( pour information les Hirondelles ne traversent pas les Pyrénées, elles les contournent) . Est ou ouest ? Changeraient-elles de chemin migratoire d'une année à l'autre en fonction de la météo ? je me demande comment elles font pour choisir le côté qu'elles vont emprunter ...
Et puis une autre observation signale le matin même un groupe de 200 individus à 40 km à l'est de chez moi qui prend la direction ouest, nul doute (enfin je me plais à penser) que c'est le même groupe que j'ai observé quelques heures plus tard.

Si , avec les moyens de l'informatique, nous nous communiquons nos observations en temps réel, les migrations n'auront , au moins sur le parcours, bientôt plus de secret .

Promis juré, l'an prochain je monte sur un nuage et je parts avec elles.

papirondelle

Hier , j'ai pensé à toi quand un copain est venu à la maison .Il m'a dit que son père ( agriculteur de plus de 80 ans ) avait constaté que cette année , les hirondelles avaient eu plusieurs couvées (dans sa grange )dont les petits s'étaient envolés plus tôt que d'habitude , ce qui pour lui n'est pas habituel et signe d'hiver très rude . Je ne savais pas que les " anciens " observaient les hirondelles :)

Pepe10
11/10/2012, 11h43
Si les Anciens n'existaient pas, il faudrait les inventer :) ;) :biz: