PDA

Voir la version complète : Maladie grave d'un poirier



jmullard
27/04/2011, 08h31
Bonjour,
J'ai planté depuis +5 ans un poirier "Doyenne du Comice" que j'ai formé en espalier (palmette à 5 branches) en Haute-Marne, mais depuis cette année il est victime d'une maladie que je n'arrive pas à identifier. En fait la maladie à commencer l'année dernière mais seulement sur une branche...
Inévitablement l'arbre semble voué à mourir...
Ma question :

Quelle est cette maladie (ou parasite) ? Quelle en est la cause ? Quels soins dois-je appliquer (si possible) ?

Photos :
http://jmullard.free.fr/jardin/DSC_0930.JPG http://jmullard.free.fr/jardin/DSC_0927.JPG http://jmullard.free.fr/jardin/DSC_0928.JPG

Infos complémentaires :
La terre serait plutôt argilo-calcaire (Haute-Marne)
Les feuilles sont couvertes de petites "pustules" vert clair, sans parasite visible à l'intérieur, et toutes décolorées puis déformées.
Les jeunes pousses finissent par mourir. L'arbre dépérit car la croissance est inhibée, voire stoppée.
La maladie envahit progressivement tout l'arbre. Un 2e arbre (Conférence) à proximité commence aussi à en être victime...

Je vous remercie à l'avance pour votre expertise car vraiment je suis désemparé...
A bientôt.;)

heimdall
27/04/2011, 08h44
Eriophyes pyri, un acarien. Pour plus de précisions cliquer sur le lien

http://www.terrevivante.org/352-le-phytopte-du-poirier.htm

erickeepcool
27/04/2011, 08h45
bjr,
sans vouloir m'avancer (car il vaut mieux attendre l'avis d'un de nos pros), je pencherais pour la septoriose......taches claires sur les feuilles, légères déformations, mort des nouvelles pousses atteintes.....tout y est!!!
si c'est ça, il faut utiliser le traitement contre le mildiou......je crois!!:p
eric

erickeepcool
27/04/2011, 08h47
bon ben le pro est passé.............avant moi!!!!:mdr::mdr:
eric

erickeepcool
27/04/2011, 08h51
j'avais bien pensé au phytopte du poirier mais y at'il des taches noires ou rougeatres??

jmullard
27/04/2011, 10h35
Merci pour vos réponses rapides et votre aide.
En effet il semble bien que mon arbre soit victime des attaques du phytopte du poirier (Eriophyes piri).
Les tâches sont vert clair pour le moment mais elles devraient virer au brun paraît-il.

D'après ce que j'ai pu lire sur la web, le traitement n'est pas évident car les acariens sont protégés des insecticides, étant logés dans les tissus des feuilles...
Idéalement il faut attendre la fin de l'été (juste après la récolte) pour traiter avec du soufre. Un traitement d'hiver (huile) est aussi conseillé car les femelles passent l'hiver sous les écailles des bourgeons. Bref il faudra persévérer et renouveler les applications...

L'essentiel, c'est que j'ai retrouvé l'espoir de sauver mon arbre.

Je reste à l'écoute de vos conseils pour le traitement.
Merci encore.

opusoculi
27/04/2011, 19h53
voila ce que je tenterais: je couvrirais l'espalier d'une ombrière (1m au dessus de lui)
puis défoliation complète comme un bonsai (mais oui!) .Brûler toutes ces feuilles sérieusement tout de suite;puis arroser copieusement pour favoriser le bourgeonnement
et même délayer dans chaque arrosoir une grosse poignée de fumier de cheval ou équivalent commercial dont je ne cite pas la marque qui vaut de l'or pour les plantes...
Donc inonder avec un fertilisant pour favoriser le bourgeonnement,le mois de mai est favorable à un nouveau départ.Je terminerais en badigeonnant d' huile de colza le tronc et les gosses branches pour neutraliser les bestioles qui y nicheraient . Puis Insecticide de contact au re-départ (juste au pinceau localement sur les bourgeonnements) et insecticide systémique quant les feuilles seront suffisamment développées pour l'absorber.
Puisque ce n'est pas le feu bactérien...il y a un espoir mais pas de poires cette année.
Bon travail.(ne retirer l'ombrière à50 ou 60% environ qu'à la fin de l'été)
Un vieux briscard sur la vallée de la garonne qui adore les poires.

les poiriers s'arrangent mieux du calcaire que les autres fruitiers( sauf gros excès).

jmullard
27/04/2011, 20h42
Le traitement que vous conseillez pour mon poirier me plaît beaucoup et j'ai bien l'intention de l'appliquer ; d'autant que j'étais déjà tenté par la défoliation, la saison étant fichue (au niveau récolte) pour mon arbre... En plus j'ai hâte d'agir pour ce pauvre arbre.
J'espère que ça marchera.:croiser:

Merci à tous pour vos précieux conseils.:bravo:
Je ne manquerai pas de rapporter mes résultats sur ce forum.;)

opusoculi
27/04/2011, 23h27
en revoyant les pousses de l'année sur vos photos, je les taillerais court ,elles sont surement contaminées,je ne laisserais aucun pédoncule de feuille non plus, et désinfection des outils indispensable,et faire vos 2 arbres ensemble aussi!!! Si non....
Les jus dont je vous ai parlé produisent des résultats en termes de bourgeonnement à condition d'aller aux racines profondes en une seule fois,bien sur.
l'ombrière pour un été, crée un milieu moins favorable à ces minuscules bestioles.
L'huile de colza(de cuisine!), employez la pure sur tronc et rameaux au pinceau en imprégnant mais diluée de moitié d'eau sur les jeunes pousses.Quant aux insecticides....
chacun fait comme il pense,mais dans un cas sérieux ,vu qu'au pinceau on ne le disperse pas, à mon avis ça vaut le coup durant les premières semaines (un pour les araignées rouges).A la fin des chaleurs de l'été traiter au soufre et continuer au soufre.
C'est l'ensemble des soins et précautions qui peut produire un résultat.

J'ai un verger de 33 arbres, mon grand-père m'a initié, (à 10ans ma première greffe) ce grand-père a contribué en 1920 à la culture des poiriers dans la vallée de la garonne,et ma grand-mère à la dégustation des poires.A bientôt des nouvelles de vos poiriers.