Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 24 mai 2019 Menu

Dansez la capucine... en cuisine !

écrit par

Faites
une place à la capucine au potager. Un pied suffit (à semer au soleil de mars à
mai). Cette annuelle sera généreuse tout l’été et se répandra spontanément si
l’endroit lui plaît. Pour le plaisir des yeux et du palais.

En matière de capucines (Tropaeolum), le choix est vaste avec de multiples variétés aux couleurs et comportements variables, rampantes, grimpantes, ou arborant de grosses touffes colorées…. Tout est beau et tout est bon dans la capucine. Car les fleurs ne sont pas la seule partie de la plante à pouvoir être croquée, les feuilles, les tiges et les fruits ont aussi leur intérêt. Condition toutefois à leur usage en cuisine : n’utilisez que les plantes de votre jardin pour être sûr qu’elles sont exempts de pesticide ou de tout autre produit nocif ; utilisez des plantes fraîchement cueillies et ôtez le pistil et les étamines des fleurs pour en limiter l’amertume.

Les fleurs de capucine qui accompagnent si joliment les salades mettent de la poésie en cuisine, et leur goût varie selon l’intensité de la couleur, les fleurs aux teintes douces ayant une saveur moins soutenue. Servez-les sur une salade de concombres ou le contraste des jaunes, orangés et verts fait merveille. Ou en accompagnement de poivrons crus farcis au fromage, ce qui vous permettra de jouer sur les couleurs ; les fleurs elles-mêmes peuvent être farcies de fromage bleu adouci de crème fraîche. Egayez vos charcuteries en les servant accompagnées non pas de cornichons, mais de capucines farcies de câpres. Et bien sûr usez-en pour de savoureuses décorations dans vos plats de viande comme de poissons.

Les feuilles de capucine, riche en vitamine C, au goût légèrement poivré, proche de celui du cresson, apporteront une touche de piquant à vos banales salades vertes comme à une simple salade de pommes de terre. Elles peuvent également être utilisées comme le seraient des feuilles d’oseille pour agrémenter une omelette.

Les boutons floraux et les graines encore vertes, récoltées juste après la floraison, seront mis à macérer dans du vinaigre pour être utilisés en condiments, à l’égal des câpres.

A éviter, la capucine des Canaries (Tropaeolum peregrinum) reconnaissable à ses fleurs jaunes et à ses feuilles lobées, qui n’a aucun intérêt gustatif.

 

 


En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire