Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 19 juillet 2019 Menu

Comme nos voisins Anglais, cuisinons le panais

écrit par

Très présent sur la table du dimanche, outre-Manche, le panais accompagne le traditionnel Sunday Roast, composé de viande rôtie et de légumes également rôtis ou en purée. Un légume racine à redécouvrir…

Riche en glucides, en fibres, en vitamines et en minéraux, ressemblant à une grosse carotte blanche, le panais est le légume d’hiver par excellence : résistant au gèle, il peut être conservé au jardin et consommé durant toute la saison froide. Et à la condition qu’il soit frais, sa saveur séduit, farineuse et légèrement sucrée, proche de celle du céleri-rave. Il peut d’ailleurs, comme le céleri, s’apprécier cru, râpé (délicieux, mêlé à de la pomme fruit). Cependant, on le consomme le plus souvent cuit comme une pomme de terre, et il a sa place aussi bien dans les plats de viande que dans un pot au feu, parmi les légumes mixés de la soupe et même en gratin, frites, chips…

Bien le choisir

Rien ne vaut les panais de votre potager, sitôt récoltés, sitôt cuisinés. Car le panais une fois cueilli perd très vite sa saveur. Attention donc à sa fraîcheur lors de l’achat. Choisissez-le ferme et charnu et si vous devez le conserver quelques jours, gardez-le dans le bac à légumes du réfrigérateur. Sachez également qu’il se conserve très bien au congélateur, coupé en rondelles, blanchi et bien égoutté.

Idée gourmande

Gratin de panais et patate douce à la truite fumée (pour 4 personnes). 400 g de panais, 400 g de patate douce, 2 gousses d’ail, 100 g de truite fumée, 1 œuf, 25 cl de lait demi écrémé, 2 c à s de crème fraîche, 1 c à s d’huile d’olive, 80 g de gruyère râpé.

Préchauffer le four à 200°C. Eplucher les panais et les patates douces. Les laver et les couper en fines rondelles (plus elles seront fines, moins la cuisson sera longue). Eplucher l’ail et l’émincer en fines lamelles. Graisser un plat à gratin à l’huile d’olive et répartir l’ail sur le fond du plat.

Placer une première couche de rondelles de patate douce puis une autre de rondelles de panais, intercaler les tranches de truite fumée et placer une seconde couche de panais puis une autre de patate douce.

Dans un saladier, casser l’œuf. Ajouter le lait et la crème et bien mélanger (inutile de saler la préparation car la truite fumée et le gruyère vont s’en charger). Verser cet appareil sur les légumes et parsemer de gruyère râpé. Couvrir d’un papier sulfurisé pour éviter que le gruyère ne brunisse trop vite. Enlever le papier sulfurisé 10 min avant la fin de la cuisson pour qu’il dore bien.

Enfourner à 200°C pendant 45 min. Servir à la sortie du four accompagné d’une salade bien croquante (salade iceberg, batavia, chou chinois, etc.) assaisonnée d’une vinaigrette à l’huile de sésame (ou autre selon le goût).



En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire