Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
mardi 15 octobre 2019 Menu

Niwaki, la taille zen à la japonaise

écrit par

Les jardins zen japonais doivent en grande partie leur charme à un art de la taille très particulier appelée taille en nuage ou niwaki.

La taille en niwaki (littéralement arbre de jardin) consiste à sculpter le volume du feuillage pour créer des nuages ou plateaux de feuilles qui soulignent le mouvement des branches et du tronc. Ainsi épurée, la silhouette de l’arbre devient le clou du jardin mis en scène.

Quel type d’arbres ?

Au Japon l’essence la plus utilisée pour cet art est le pin, mais on peut sculpter le buis, le houx, le camélia, le magnolia ou encore l’azalée. Que l’on travaille un sujet jeune ou au contraire un arbre âgé pour lui redonner une forme, la patience reste le maître mot.

Taille de formation

La taille de formation s’effectue en début d’hiver. C’est la plus délicate car il faut parvenir à créer un contraste entre le feuillage et les espaces vides qui laissent apparaître la charpente de l’arbre. C’est en suivant sa tournure naturelle et en tenant compte des directions de la ramure que se détermine la forme. Pour la rendre apparente, il faut alors dégager le tronc et les branches principales en commençant par la cime au moyen d’un sécateur bien aiguisé et nettoyé à l’alcool.

Envie d’essayer ?

Commencez par supprimer le bois mort et les branchages entremêlés au centre. Vous pourrez ensuite conserver quelques touffes feuillues sur les extrémités de 3 à 4 rameaux par branches en supprimant les tiges inférieures afin de créer un plateau. Entre chaque coup de sécateur, prenez du recul et surtout travaillez lentement.

Outre la taille il est possible de contraindre l’arbre à pencher lors de la plantation puis en le déracinant légèrement en sens inverse quelques années plus tard. Le tronc adoptera alors une forme tourmentée au fil de la croissance.

Entretien annuel

La taille d’entretien en mai/juin consiste à supprimer les rameaux indisciplinés pour maintenir la structure ainsi formée et à couper la cime de l’arbuste afin de le maintenir à 2 ou 3 mètres de hauteur. Peu à peu les nuages vont se densifier et gagner en élégance.

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire