Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
Saturday 20 July 2019 Menu

Précieuse grenade

écrit par

La grenade est partout. Ses graines (les arilles) éclatantes ont illuminé les plats des fêtes de fin d’année. Et elle s’impose de plus en plus dans la cuisine, apportant ses notes particulières aussi bien dans les préparations salées que sucrées.

Adoubée par les nutritionnistes, cautionnée par de multiples publications proclamant ses vertus, surfant sur la vague des alicaments,  la grenade est le dernier fruit dont on ne peut se passer. Particulièrement en hiver, quand tous les autres se font rares. Elle vient rejoindre avec éclat les super-fruits tendances (myrtille, acérola, açai, goji…) riches en anti-oxydants capables de lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement de nos cellules. Sa richesse en vitamine C et en polyphénols dépasserait celle du thé vert ou de la myrtille. Et sa consommation régulière réduirait les facteurs de risques cardiovasculaires et serait susceptible de limiter l’évolution des tumeurs de certains cancers dont celui de la prostate, en agissant sur le taux de PSA.

Choix et conservation

A l’heure du choix, préférez des grenades rondes, d’un rouge foncé, denses et lourdes, lisses et bien brillantes. La grenade se conserve plusieurs semaines au réfrigérateur, et il est aussi possible de congeler ses grains. Pour la décortiquer, coupez-la en deux et tapez sur la coque avec une cuillère, ou pelez-la, coupez la en quartiers et roulez ceux-ci entre vos mains au-dessus d’un saladier d’eau : les arilles tomberont au fond, ne vous restera qu’à les récupérer. Il est aussi possible de décortiquer la grenade, grain par grain, sans les abîmer, solution à préconiser si l’on veut les utiliser comme décoration en cuisine.

Du jus avant toute chose

Si les jolies perles écarlates des grains de grenade sont du plus bel effet en cuisine, c’est surtout sur le jus qu’il faut miser pour profiter pleinement de ses vertus. Et rien ne vaut un jus frais et fait maison, en écrasant les arilles avec un presse-purée. Si vous retirez la membrane qui les enveloppe, vous en limiterez l’amertume. Sachez toutefois que cette membrane contient une forte concentration d’antioxydants alors, si l’amertume ne vous arrête pas, laissez-la. Attention, si vous préférez acheter un jus tout prêt, lisez bien l’étiquetage pour être sûr d’avoir un jus pur et sans additif.

Recette vitaminée pour 4 personnes

Ingrédients : 1 petit chou-fleur, 150 g de féta, 10 feuilles de menthe, 1 grenade, 10 noisettes entières, 3 c à s d’huile de sésame grillé, 2 c à s de vinaigre de framboises, sel et poivre.

Lavez et détaillez le chou-fleur en bouquets. Plongez-les dans l’eau bouillante salée 10 à 15 min, qu’ils restent croquants. Passez-les sous l’eau froide et égouttez. Dans un saladier, mélangez le chou-fleur, les dés de féta, la menthe ciselée, les grains de grenade et les noisettes concassées. Salez, poivrez. Ajoutez l’huile de sésame et un filet de vinaigre de framboises. Mélangez délicatement.

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire