Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
jeudi 18 avril 2019 Menu

A propos de la fraise

écrit par

L’espion qui ramena sa fraise…

La gariguette est la fierté française depuis 30 ans.
Mais d’où vient cette première fraise de table ? ... Du Chili !
Comme la pomme de terre, le maïs, le poivron ou encore la tomate, le fraisier a débarqué d’Amérique du Sud. Ce fut dans les bagages d’un espion de Louis XIV. nommé... FREZIER.

Qu’elles s’appellent gariguette, mara des bois, alba, ostara, cirafine, alpine blanche… (il en existe plus de 600 variétés) ces fraises qui envahissent nos tables en été, certaines parfumées, d’autres insipides, descendent toutes du métissage de deux belles américaines : l’obèse et blanche fraise du Chili (fragaria chiloensis) et l’aromatique fraise de Virginie (fragaria virgiana).

Au Moyen Age on se bornait à déguster les fraises des bois dans les jardins royaux et bourgeois.
En 1368, 12 000 pieds furent plantés dans les jardins du Louvre.
A la Renaissance, les hommes les dégustaient au vin et les femmes à la crème…
Louis XIV en mangeait à se faire péter la sous ventrière ...

Quoiqu’il en soit, ne l’oublions pas, la fraise n’est pas le fruit du fraisier !
Le véritable fruit, c’est la miniscule graine à la surface de la fraise.
Ce que nous appelons fraise n’est que le réceptacle hypertrophié de la fleur.

 

 

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire