Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
dimanche 17 février 2019 Menu

La poule, de l'oiseau sauvage à la pondeuse généreuse

écrit par

Lorsqu’on la voit arriver du fond du jardin, les ailes déployées, pour chercher sa pitance, on se dit que cet oiseau-là a des allures de jouet dinosaure. Chose sûre, elle vient de loin, et son histoire est intimement liée à la nôtre.

La poule de nos poulaillers a pour ancêtre un oiseau roux à reflets bronze qui vit toujours en Asie du Sud-Est. Mais alors que notre poule a été sélectionnée au fil de son histoire pour pondre toujours plus (jusqu’à 300 œufs par an) et produire une chair généreuse, l’oiseau sauvage, lui, pond six à huit œufs entre mars et mai, et bien sûr, les couve. Cette activité a une grande incidence sur la durée de vie. Alors que la poule primitive peut vivre une vingtaine d’années, notre poule pondeuse si active s’épuise vite et ne dépasse guère 5 à 6 ans.

Ne nombreuses races de poules existent. Dans le seul Hexagone, on en dénombre plusieurs dizaines dont les tailles, formes couleurs sont extrêmement variables. Chez toutes les races, poules et coqs font le grand écart. Le coq est toujours plus grand, de couleur plus éclatante, doté d’une queue en panache, de barbillons de chaque côté de la tête et d’ergot au-dessus des doigts.

Mode de vie

La poule est omnivore. À l’état naturel, même si elle aime beaucoup les céréales, elle se nourrit de végétaux, insectes, lombrics, mais aussi de petits cailloux qui servent à broyer les aliments dans son gésier. Elle commence à pondre vers 6 à 7 mois. Si les jours sont suffisamment longs (au moins 10 heures), elle pond un œuf par jour ou presque ; le rythme se ralentit ensuite jusqu’à l’hiver. Dans les élevages industriels, un éclairage permet de maintenir artificiellement une forte production.

Quand les œufs ne sont pas ramassés, la poule cesse de pondre au bout d’un certain temps pour couver. Si les œufs ont été fécondés par le coq, les poussins naissent une vingtaine de jours plus tard.

La poule mue une fois par an à l’automne. Elle perd ses plumes et leur repousse peut durer deux à trois mois. Elle a alors besoin d’une alimentation plus roborative. Du riz, des pâtes (elle adore !) seront les bienvenues.

La poule est une petite bête facile à vivre et qui s’apprivoise aisément. Elle n’a qu’un défaut, elle n’aime pas la solitude. Si l’envie vous prend d’en inviter une dans votre jardin, prenez-en deux. Seule, elle déprime et s’ennuie, et pond plus rarement.

Le saviez-vous ?

Chaque année, une poule pond 250 à 300 œufs en moyenne et consomme 150 à 200 kg de déchets organiques. Une façon productive de recycler les restes de votre cuisine !


En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire