Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 24 mai 2019 Menu

Craquez pour l’amandier

écrit par
Ce petit arbre se couvre à la fin de l’hiver de ravissantes fleurs d’un blanc rosé. Si le gel ne […]

Ce petit arbre se couvre à la fin de l’hiver de ravissantes fleurs d’un blanc rosé. Si le gel ne vient pas s’en mêler, il donnera des amandes, à récolter à l’automne et à grignoter tout l’hiver.

L’amandier est le fruitier à la floraison la plus précoce : ses fleurs éclosent dès les premiers rayons du soleil de la fin de l’hiver, sur ses branches nues à l’écorce foncée. Si les boutons floraux supportent le gel modéré, ce dernier peut-être fatal aux fruits. Il est donc conseillé d’installer votre amandier dans un endroit abrité et ensoleillé, même en région méditerranéenne. Plus au nord, optez pour une variété adaptée, à floraison tardive.


En terre calcaire

L’amandier aime les terres pauvres : il pousse en sols calcaires et caillouteux. Il ne craint pas la sécheresse, sauf ses deux premières années, où il a besoin d’être arrosé régulièrement.

L’amandier peut être sujet aux maladies cryptogamiques comme la tavelure ou le coryneum, il faut alors supprimer les parties touchées et traiter. Attention également aux oiseaux, friands des amandes, surtout pour les variétés produisant des fruits à coques fragiles.


Les amandes

Elles se trouvent à l’intérieur des noyaux des fruits. Elles poussent sur le bois de l’année précédente et peuvent être récoltées en juin-juillet, pour les amandes fraîches, à l’automne pour les sèches.

La récolte a lieu deux à trois ans après la plantation d’un arbre greffé. Un amandier peut produire de 4 à 10 kg d’amandes par an. À moins d’opter pour une variété autofertile, vous devrez planter deux amandiers pour obtenir une fructification.


Quelques variétés

Précoce, « Princesse » est une variété réservée au Sud, prisée pour ses amandes fraîches. « Ferraduel », une variété productive à fruits durs créée par l’Inra, est plus tardif et rustique. Il doit être associé à « Feragnes » pour la pollinisation. « All in One » est autofertile.

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire