Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
jeudi 06 août 2020 Menu

Le navet, atout en cuisine et arme anti-cancer

écrit par

Si les petits navets précoces font partie des plaisirs du printemps, les navets d’automne sont tout aussi appréciables. Ils apportent en cuisine leur saveur très particulière et sont un trésor pour la santé.

Riche en eau (93 %) le navet est, comme la plupart des légumes frais, faiblement calorique (18 calories aux 100 g), mais il est bien doté en minéraux (potassium, calcium, phosphore) et en oligo-éléments (fer, zinc, cuivre, manganèse…), des composants précieux pour la qualité nutritionnelle de l’alimentation. Enfin, ses fibres sont efficaces pour le bon fonctionnement des intestins.

Côté vitamines, il est riche en vitamine C, même après cuisson, un bon point pour affronter l’hiver ! Il contient également presque toute la gamme des vitamines du groupe B et un peu de provitamine A (ou carotène).

Comme tous les légumes crucifères (dont les choux), il possède une saveur marquée, due à la présence d’hétérosides soufrés. Ces substances peuvent provoquer quelque gêne intestinale pour qui a les intestins fragiles, cependant elles présentent un intérêt majeur : une action “anti-cancer” reconnue. Les indoles, autres substances spécifiques présentes dans le navet, ont une influence sur le métabolisme des oestrogènes hépatiques, et pourraient avoir un effet préventif sur le cancer du sein. Les indoles auraient également un effet protecteur vis-à-vis des cancers de l’estomac (notamment les cancers provoqués par la consommation d’aliments fumés) et de l’intestin. Dans de très nombreuses enquêtes nutritionnelles, une consommation régulière de légumes crucifères - navet, mais aussi choux et rutabaga - apparaît liée à une incidence moindre de cancers (notamment pulmonaires, digestifs et du sein).


A vos fourneaux…

En cuisine, ne cantonnez pas le navet au pot-au-feu ! Braisé au cidre, farci, en gratin… il se cuisine de multiples et goûteuses façons.

Braisé au cidre, pour 4 personnes : 1 kg de navets, 1/2 l de cidre brut, 1dl de bouillon de volaille, 50 g de beurre, 1 bouquet garni, sel, poivre moulu. Pelez les navets, lavez-les à l’eau courante, plongez-les pendant 5 mn dans de l’eau bouillante et salée, puis égouttez-les soigneusement. Pendant ce temps, faites bouillir le cidre pour le faire réduire de moitié. Dans une cocotte en fonte, faites chauffer le beurre, faites y rissoler les navets. Versez ensuite le cidre réduit et le bouillon de volaille chaud, ajoutez le bouquet garni, sel, poivre moulu, mettez le couvercle et laissez mijoter pendant 30 mn. Servez très chaud avec une viande rôtie, ou une volaille.

Navets farcis, pour 4 personnes : 500 g de navets, 250 g de farce (poulet, porc, jambon), 1 verre de vin blanc (ou un verre de bière), huile, sel et poivre. Creusez quelques navets déjà blanchis et farcissez-les d’une farce fine de viande. Salez, poivrez. Arrosez d’un filet d’huile. Mettez au four 25 minutes (th. 6) en arrosant de temps en temps d’un peu de vin blanc ou de bière d’abord, puis du jus de cuisson. Servez chaud avec une salade croquante.





 


En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire