Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 19 juillet 2019 Menu

Multipliez vos rosiers sans greffage

écrit par
Vous aimez vos rosiers et souhaitez les multiplier ?

Vous aimez vos rosiers et souhaitez les multiplier ? Outre le greffage réservé aux jardiniers expérimentés, trois techniques donnent de bons résultats sur certaines variétés : le bouturage, le semis et la division.


Le bouturage

Il s’effectue au début de l’automne sur des rosiers sains et robustes et fonctionne bien sur la variétés anciennes et grimpantes.

Prélevez l’extrémité d’une jeune pousse de l’année, raccourcissez-la à 20 cm en taillant sous un noeud. Retirez les feuilles du bas et enfoncez votre bouture d’un tiers dans un pot rempli d’un mélange de moitié terreau et moitié terre légère, compost et sable. Placez sous châssis froid jusqu’à l’automne suivant en arrosant régulièrement. Vous pourrez alors la replanter en pleine terre.


Le semis

Cette méthode est adaptée aux rosiers botaniques et lianes. Elle est pleine de surprises puisque les fleurs obtenues par semis sont différentes de celles de la plante mère.

Récupérez les graines des cynorrhodons, les fruits du rosier, et semez-les dans un pot rempli de sable. Placez-le à l’extérieur tout l’hiver pour que les graines germent. En mars, récupérez-les et semez-les dans un mélange de moitié terreau et moitié sable. Lorsque les jeunes pousses atteignent quelques centimètres, replantez-les dans un mélange riche (terreau et compost). Lorsqu’elles font plus de 20 cm, vous pouvez les replanter en pleine terre. 


La divison

Il s’agit de diviser les touffes comme pour les vivaces : à tester sur les rosiers drageonnants et non greffés. Soulevez une partie de la touffe de votre rosier avec une bêche et coupez un rejet que vous replanterez en pleine terre.

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire