Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 22 février 2019 Menu

Les Jardins Sonores de La Borie

écrit par

Durant 4 ans, 11 créateurs, compositeur et designer sonore, paysagiste, sculpteur de lumière, botanistes … ont conjugué leur talent et leur passion pour donner naissance aux Jardins Sonores de La Borie dans le Limousin.

Siège d’une fondation et lieu de création pour la musique et les arts du son, le château de La Borie, manoir du XVIIe siècle, à 4 km de Limoges, est ceint de 14 hectares de parc qui viennent de prendre une dimension nouvelle. Ce site d’exception, cerné à perte de vue de vallons, s’est mué en jardins sonores, une véritable lutherie paysagère qui renforce sa magie naturelle. Et la balade s’y fait unique : des instruments en céramique, des fleurs en porcelaine, une palette végétale dense, des cascades et pontons de bois, un théâtre de verdure, un ‘bois des musiques’ et d’autres merveilles où petits et grands peuvent jouer, explorer, et découvrir la nature et l’environnement sonore qu’elle produit. Car ces jardins sonores se présentent comme un paysage que l’on peut arpenter à la façon du musicien qui parcourt et joue une partition.

Quant au potager, s’y mêlent fleurs et fruits, fleurs sonores, fruitiers taillés en escaliers, roseraie et verger, et en lisière des amélanchiers. 19 tables de culture y sont disposées dont chacune correspond à un menu imaginé par les enfants qui ont participé, eux aussi, à l’élaboration des lieux. Une source d’inspiration pour vos plates-bandes !


Gestion écologique

Avec les Jardins Sonores de La Borie, nous retrouvons les vrais gestes de jardinier respectant l’environnement,” précisent les créateurs du lieu. Les interventions s’effectuent avec du matériel non thermique : toutes les haies sont taillées à la cisaille, et les feuilles rassemblées au râteau. Les herbicides ou pesticides ont été supprimés. Toutes les plantes du jardin ont été choisies en fonction de leurs exigences, du sol et du climat. Dans cette optique de développement durable, n’ont été introduites que des plantes vivaces, et non annuelles.

Le sol a d’abord été travaillé, puis un engrais vert de type moutarde ou phacélie y a été répandu, afin d’en améliorer la texture.

Le paillage des plantations garde l’humidité ; la décomposition de celui-ci permet ensuite un enrichissement du sol en matière organique. Le paillage limite également la pousse des adventices.

La gestion de l’eau a été orchestrée par l’hydrolicien Pierre Perraud. Une cuve enterrée de 9m3/heure (mesure effectuée en été 2011) permet de subvenir à l’alimentation d’un chemin de l’eau qui fonctionne ensuite en circuit fermé. Elle capte les eaux d’infiltration du terrain, ainsi que celle d’une source qui produit 2m3/ heure, et permet l’alimentation du système de goutte à goutte du potager ainsi que du bassin de la terrasse.

• Domaine de La Borie- 87110 Solignac. Tél. 05 55 31 84 84.

www.jardinslaborie.com

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire