Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
dimanche 25 août 2019 Menu

Optez pour une haie fleurie

écrit par

Haro sur les haies raides et figées. Vive les haies fleuries et variées, colorées et pleines de vie, qui offrent des plaisirs changeant au rythme des saisons. Même dans un petit jardin, c’est possible.

Composez des haies odorantes en associant des senteurs qui se ressemblent ou s’assemblent. Profitez des senteurs envoûtantes de l’oranger du Mexique, du pittosporum de Chine et du seringat, belle association de fleurs blanches. Ou des odeurs fleuries du lilas, du mahonia aux nuances de muguet et du raphiolépis ‘Coppertone’, parfaits pour les jardins de campagne ou pour créer le dépaysement en ville. Pour une haie un brin nostalgique, associez le pyracantha tout miel, le groseillier à fleurs aux senteurs acidulées, l’osmanthe aux nuances d’abricot et le merisier à l’odeur d’amande. Ainsi votre jardin embaumera-t-il les bons gâteaux d’autrefois !


Saison après saison

Une haie d’arbustes à floraison printanière est loin d’être un feu de paille de quelques semaines. En associant des variétés à floraisons décalées comme un groseillier à fleurs, un lilas et un seringat, vous aurez une haie bien fleurie de mars à juin. Après la floraison, le feuillage reste décoratif, panaché comme celui des piéris ou des weigelas, pourpre comme le prunier à fleurs, ou doré comme l’oranger du Mexique ‘Sundance’ ou le sureau noir. Quelques-uns gardent même cette parure en toute saison car ils sont persistants. En fin d’été, début d’automne, des fruits se forment là où les fleurs se sont fanées. Et certains restent accrochés aux branches tout l’hiver et sont encore plus spectaculaires après la chute des feuilles. Puis à l’automne, quelques arbustes (à feuillage caduc) retrouvent le même panache qu’au printemps en se revêtant d’or ou de feu.


Hauteur et distance

Pour une haie séparative, haute, aux lignes harmonieuse, alternez un arbuste en dôme (aussi large que haut) avec un ou deux arbustes à la silhouette élancée, l’un de haute stature (2 à 4 m), l’autre plus bas (1 à 2 m).

Pour une haie plus basse, juxtaposez des arbustes à la silhouette arrondie, à peu près de même volume. Si vous optez pour une haie taillée, plantez les arbustes sur une même ligne en les espaçant de 1 m chacun. Si vous préférez une haie libre, placez les arbustes sur deux lignes espacées de 60 cm et décalez les arbustes d’une ligne à l’autre de façon à ce qu’il y ait une distance de 1 m entre chaque arbuste.


Entretien

Après la floraison, taillez les arbustes pour éliminer les fleurs fanées si nécessaire mais surtout pour enlever les branches mortes qui poussent vers l’intérieur ou qui se gênent. Vous encouragerez ainsi un développement harmonieux de chacune des espèces qui composent votre haie. Si vous avez opté pour une haie stricte, c’est le bon moment de la tailler sévèrement.

Durant les deux premiers étés, arrosez abondamment au moins une fois par semaine pour favoriser un bon enracinement. Paillez-le sol de part et d’autre de la haie avec, par exemple, des tontes de gazon sèches.

A l’automne, griffez superficiellement le sol de part et d’autre de la haie et couvrez la terre d’une couche de 6 à 8 cm de compost.

Kukka

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire