Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
lundi 30 mars 2020 Menu

Bruyères d’automne, bruyères d’hiver

écrit par

Blanche, rose, pourpre, à fleurs simples ou doubles, à feuillage vert ou doré, la bruyère défie les saisons en couvre-sol, arbrisseaux tapissant, buissons et même en grand format en optant pour des espèces arborescentes.


Version automne

La callune ou bruyère commune (Calluna vulgaris), est une vivace au port assez irrégulier qui peut former un arbuste échevelé de 60 à 80 cm de hauteur ou un tapis couvre-sol plus ou moins régulier de 15 à 20 cm de haut, selon les variétés. La floraison s’étend de juillet à novembre selon les variétés et parfois même jusqu’au cœur de l’hiver. Le pic le plus spectaculaire est d’août à octobre. Le feuillage est persistant, dans tous les tons de vert, du plus lumineux au plus sombre. Certains cultivars sont dorés, orangés, bronze ou à reflets rouges. Les tonalités évoluent au fil des saisons.

Plus précoce encore que la callune, la bruyère cendrée (Erica cinerea) fleurit de juin à octobre après avoir porté de jolis bourgeons duveteux. Elle est compacte et tapissante.

Floraison dès l’été, également, pour la bruyère des Cornouailles (Erica vagans) qui étire ses grappes de fleurs de 8 à 15 cm de long, de même que pour la bruyère tétragone (Erica tetralix) avec ses feuilles en croix recouvertes de duvet gris.


Version hiver

Vigoureuses, les bruyères d’hiver au feuillage persistant résistent au froid et savent même percer la neige de leurs clochettes. Parmi celles-ci, la bruyère des Alpes (Erica carnea), excellent couvre-sol, est une des bruyères les plus rustiques, arborant des fleurs de janvier à mai. Son feuillage oscille du vert tendre au bronze, voire au jaune d’or selon les variétés. Un peu plus haute et vigoureuse, Erica x darleyensis est en fleur d’octobre à mai et forme aussi un excellent couvre-sol.

On appréciera également, à la fin de l’hiver, la bruyère en arbre (Erica arborea) avec son feuillage bien vert et ses fleurs blanches aux senteurs de tilleul et de muguet. Ses grappes de fleurs font jusqu’à 30 cm de long et l’arbuste peut atteindre 2 à 3 mètres de haut. Il a besoin d’être fortement rabattu après floraison pour reprendre. A éviter toutefois en climat froid car sa rusticité est modérée.


Plantation

Présentées en godet ou en conteneur, les bruyères peuvent être plantées toute l’année avec une petite préférence pour l’automne et le printemps. Offrez-leur un emplacement dégagé, au soleil ou à mi-ombre (évitez le soleil brûlant surtout pour les variétés à feuillage doré) et un sol léger, frais en été mais bien drainé en hiver.

Avant de planter, trempez la motte dans un seau d’eau pour bien l’hydrater. Prenez soin de ne pas la briser. Ajoutez une poignée de bon terreau ou de tourbe dans le trou de plantation. Ne couvrez pas trop la motte. Offrez un espace vital de 30 cm au moins autour de chaque plante.

Paillez le sol autour avec des végétaux broyés, de la paillette de lin ou des matériaux minéraux (surtout pas calcaires !). Si besoin, désherbez les plantes non paillées tant que l’effet couvre-sol n’est pas suffisant. Ensuite, elles poussent toute seules.

Enfin, un petit coup de cisaille après la floraison leur permettra de garder une belle densité et ne pas vieillir en prenant un air dégingandé.

Koti

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire