Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
lundi 22 avril 2019 Menu

De la mâche pour l’hiver

écrit par

La mâche a tout pour plaire au jardinier lassé de cueillette, désherbage nettoyage… et qui aspire à poser quelque peu ses outils quand vient l’automne : son semis est inratable et elle aime les sols durs, donc inutile de bêcher !


La mâche se sème d’août à octobre (jusqu’en décembre dans le Midi), en place à la volée ou en ligne (plus facile à désherber), sur un sol non bêché, juste désherbé et tassé, frais et bien drainé. Prévoyez le désherbage à l’avance pour que la terre ait le temps de se raffermir. Si la terre a été appauvrie par les cultures précédentes, enrichissez-la d’une décoction d’ortie.

Cette petite salade, appelée aussi ‘doucette’, demande très peu d’entretien et, avec un minimum de précautions, vous profiterez de sa verdure (et de sa richesse en vitamine C et fer) jusqu’au printemps. Étalez vos semis pour étaler la production, voire semez une variété hâtive en même temps qu’une variété rustique ; la production sera échelonnée et, en cas de coup de froid, vous conserverez toujours une récolte.


Pour semer

Semez sur terre humide ; si besoin, mouillez légèrement le sol auparavant. Pour des semis en ligne, tracez des sillons peu profonds (1/2 cm) espacés d’une vingtaine de centimètres. À la volée, ayez la main légère ; il vous faudra sans doute éclaircir. Dans tous les cas, après le semis, recouvrez de terre avec le dos du râteau et tassez bien. Pour ce faire, utilisez une batte à semis (ou une planchette en bois), ou encore le rouleau à gazon si vos semis sont importants, pour bien plomber le sol, de façon à ce que la graine soit fermement en contact avec la terre. Maintenez le sol humide par des arrosages doux et réguliers (en douche) jusqu’à la germination.

Pour favoriser la levée des graines, étalez un léger paillis (quelques millimètres) ; dès novembre, vous le renforcerez d’un voile d’hivernage pour favoriser le développement des plants et vous pourrez profiter de vos récoltes tout l’hiver.

Supprimez au fur et à mesure les feuilles jaunies et récoltez les rosettes dès qu’elles sont formées et avant qu’elles ne montent en fleurs. Car la mâche prend alors des notes d’amertume qui vous feront moins apprécier sa saveur. Vous pouvez ramasser les feuilles une par une ou couper le plant, mais laissez quelques pousses en place pour une deuxième récolte.


Quelles variétés ?

Pour l’hiver, privilégiez les variétés à graines fines bien résistantes au froid, Verte de Cambrai, Coquille de Louviers, Verte d’Etampes, Verte de Rouen, Ronde maraîchère, Palace, Vit…

Koti

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire