Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 19 juillet 2019 Menu

Comment greffer ses rosiers ?

écrit par
La greffe en écusson est la technique la plus employée pour multiplier les rosiers. Les greffes en fente et à l’anglaise sont possibles mais rares. Réussir l’écussonnage de ses plus beaux rosiers est un grand plaisir pour peu que vous soyez un tantinet habile et patient !

La greffe en écusson est la technique la plus employée pour multiplier les rosiers. Les greffes en fente et à l’anglaise sont possibles mais rares. Réussir l’écussonnage de ses plus beaux rosiers est un grand plaisir pour peu que vous soyez un tantinet habile et patient !


Les porte- greffe doivent être plantés et préparés en hiver. Les professionnels choisissent les variétés de porte-greffe en fonction du sol et de la vigueur des variétés. Rosa canina (l’églantier sauvage) et Rosa canina de Pflanders conviennent aux sols calcaires. Rosa multiflora inermis convient aux sols argileux et Rosa polyantha aux sols acides. Rosa laxa est aussi très utilisée mais elle est sensible à la sècheresse.
Si vous utilisez un églantier sauvage prélevé dans une haie ou un terrain vague voisin ou bien encore un semis naturel prélevé sous un de vos rosiers, vous serez au moins sûr qu’il sera adapté à votre sol. Porte-greffe et rosier à multiplier seront arrosés si besoin quelques jours avant la greffe.


La préparation

Prélevez les greffons au printemps à œil poussant (gonflé) ou en été à œil dormant  (juste un point), sur des  rameaux adultes de l’année précédente ; leur diamètre est celui d’un crayon. 
En pratique, on coupe quelques rameaux de 30 cm de long et du bon diamètre, sur lesquels on prélèvera des greffons de 4 à 5 cm à l’aide d’un greffoir bien affuté.
Coupez le pétiole à deux centimètres et ôtez la moelle sous l’écorce.
En attendant, les greffons prêts peuvent être mis dans un sachet en plastique pour éviter de se déssécher.


La greffe en Té

Dégagez la base du porte-greffe au-dessus du collet sur au moins dix centimètres. Pratiquez une entaille en T et insérez le greffon.
Retaillez-le si besoin à bonne hauteur et fixez-le à l’aide d’une bande élastique.
Le greffon mettra quelques semaines pour émettre une pousse que vous rabattrez à l’automne. Attendez l’an prochain pour éliminer les branches et les gourmands issus du porte-greffe.
Au début, la réussite se fait parfois attendre.  Mais une fois la technique acquise, sachez que les “pros” greffent à la main jusqu’à deux mille rosiers par jour !

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire