Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
mercredi 17 juillet 2019 Menu

Végétaliser son toit

écrit par
Les toits 'verts' et végétalisés permettent de rendre votre maison plus écologique et votre ville plus verte.

Les toits ‘verts’ et végétalisés permettent de rendre votre maison plus écologique et votre ville plus verte. Paris, dans son dernier plan urbain prévoit par exemple de végétaliser sept hectares de toits d’ici à 2020.

Les avantages pour l’habitat et pour l’environnement sont nombreux. Un toit vert apporte une isolation supplémentaire estimée à environ 5°. Il réduit les dépenses de climatisation en été et les dépenses de chauffage en hiver. Les rayons du soleil et leurs UV ne dégradent plus le toit.  Les plantes et leur substrat absorbent une partie des pluies, limitent le ruissellement tout en filtrant l’eau écoulée. Enfin cette surface végétale supplémentaire contribue à humidifier, tempérer et dépolluer l’air des villes…

Le principe est toujours à peu près le même. Un toit végétalisé comporte plusieurs couches :

  • une couche d’étanchéité solide et couvrante.
  • Un tapis de micro-irrigation pour arroser à intervalles réguliers relié à un tuyau d’arrivé et à un programmateur. Le système d’arrosage est facultatif dans les régions pluvieuses.
  • Une couche de drainage et d’aération en gravier, en fibres naturelles (coco ou chanvre), billes d’argile ou pouzzolane.
  • Un film filtrant anti-racines.
  • Un support de culture dans lequel sont plantés des végétaux adaptés …Il est possible de dérouler directement un tapis de plantes pré-cultivées sur un support de culture.


Quelles contraintes ?

Assurez-vous de la bonne étanchéité du toit et de sa résistance au poids. La neige peut se rajouter. En cas de doute, demandez l’avis d’un architecte ou d’un professionnel. Pour un bon écoulement, les toits plats devront être dotés d’une légère pente (2 à 3%) et d’une bonne couche de drainage. Si le toit est en pente (> 30°), le drainage est simplifié mais il faut ajouter des systèmes d’accroche.


Des végétaux résistants

Les professionnels utilisent un mélange de divers cultivars de sédum. Très résistants à la sècheresse, ils supportent le plein soleil. D’autres plantes de type ‘plantes de rocaille tapissantes’ sont utilisables. Gazon classique, gazons fleuris  sont aussi parfois employés. 

Bon à savoir : L’entretien est très réduit. Il consiste à passer une ou deux fois par an pour éliminer les indésirables et à vidanger l’éventuel goutte à goutte …

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire