Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
dimanche 24 mars 2019 Menu

Très chères taupes - Récit d'un taupier d'Antan

écrit par

Jérôme Dormion, taupier au Château de Versailles et auteur du livre “le piégeage traditionnel des taupes” et fondateur d’un réseau de taupiers sur la France et la Belgique.

Pour les amateurs de belle pelouse qui voient fleurir des taupinières, la taupe devient rapidement l’ennemi public N°1.

Lorsque le conflit est déclaré, reste le choix des armes : répulsifs, ultra-sons, fumigènes, poison, pétard, colle à papier peint, piège à taupe ….difficile de s’y retrouver ! 

Jérôme Dormion, auteur et piégeur de taupes professionnel va nous aider à y voir plus clair, sur cet animal très mystérieux. Il règle leur compte aux idées reçues et privilégie le piège traditionnel le plus efficace et le seul autorisé en culture Biologique.


Les différentes techniques pour lutter contre les taupes sont-elles efficaces
 ? 

Le marché des anti-taupes en France est de 10 millions d’euros ! Vous comprendrez alors aisément pourquoi les fabricants rivalisent d’inventivité pour mettre sur le marché de nouveaux produits. Les produits anti-taupes vendus dans le commerce sont de plus en plus complexes, souvent dangereux pour l’homme, les animaux domestiques et l’environnement.  

De plus, aucun fabricant n’a cherché à connaître davantage cet animal, son mode de vie, …encore une grande majorité pense que la taupe est hémophile ou qu’elle mange des racines !

Résultat, les consommateurs achètent en moyenne 2,5 produits et le taux de réussite pour exterminer ou faire fuir les taupes est seulement de 7%, de quoi rassurer les défenseurs de la taupe.

La seule technique efficace est le piégeage traditionnel, pour preuve c’est la seule technique utilisée par les taupiers professionnels qui savent qu’« on ne se débarrasse que de celui que l’on connaît parfaitement ».


La cohabitation est elle possible ? 

Oui, il y a des jardins où la cohabitation avec une taupe peut se passer sans trop de problèmes.

En effet, passés les dégâts des premières taupinières (monticule de terre), il peut arriver qu’une fois celles-ci rasées, plus aucune taupinière ne réapparaisse.

Le régime alimentaire de la taupe est pour 90% constitué de vers de terre, si la taupe ne persiste pas dans votre jardin, c’est que celui doit être peu fertile (donc peu de vers de terre) et la taupe va chercher d’elle-même un autre terrain, chez le voisin peut-être ?

Si les taupes restent au fond de votre jardin, les dégâts restent modestes et ne nécessitent pas vraiment qu’on leur déclare la guerre.

Mais malheureusement, dans bien des jardins, les taupinières ne cessent de se succéder, jour après jour, il faut agir !


Existe-t-il des solutions préventives ? 

Non, aucune solution préventive n’est efficace. Par contre, il faut éviter de stocker au fond de votre jardin les déchets de tontes, car cela reste une véritable réserve de nourriture et vous multipliez par 10 le risque d’avoir des taupes.


Qu’appelle t’on le rat-taupier ?
 

C’est le nom vulgaire du campagnol, qui lui est un rongeur, contrairement aux taupes il se nourrit uniquement de racines. Fainéant de nature, il squatte souvent les galeries de taupes.

Mais rassurez vous, la présence de campagnols est très régionale, il est très présent en Auvergne et dans le sud est de la France (Il n’y a pas de campagnols en Ile de France).

Le piégeage traditionnel est aussi très efficace contre le campagnol.


Pourquoi la taupe fait-elle des taupinières ?
 

La taupe creuse des galeries, elle tisse une toile d’araignée sous terre, et toute la journée tourne dans ces galeries qu’elle a creusées pour manger des vers de terre.

Lorsque vous creusez un tunnel, vous évacuez ensuite la terre, la taupe fait de même et forme ainsi les taupinières.


Pourquoi la taupe apparaît-elle souvent subitement dans votre jardin ?

Concernant leurapparition, comme il s’agit d’animaux solitaires, dès que les 5 petits sont adultes, ils partent explorer et s’établir sur un nouveau territoire de chasse qui peut être votre jardin ou votre potager…


En quoi consiste le piégeage traditionnel ?
 

Tout simplement à utiliser un piège à taupe, en sachant le disposer et masquer l’odeur humaine dont elle se méfie. Si les pièges sont bien posés, la taupe est éliminée en 24 heures. Cette technique, déjà utilisée par Le Nôtre sous Louis XIV, est celle que j’utilise toujours aujourd’hui pour mon client le Château de Versailles.

Les anti-taupes, où aucune connaissance ne vous est demandée, n’existe pas, c’est pourquoi  j’ai écrit un livre « le piégeage traditionnel des taupes » aux éditions Ulmer et créé un coffret anti taupe, pour que le particulier puisse enfin arriver à piéger les taupes seul.

Le livre vous permettra de connaître la taupe, préparer le piège et choisir la bonne taupinière pour y placer le piège.


Quelle est la meilleure période pour piéger les taupes ? 

La taupe n’hiberne pas, elle est active toute l’année. Contrairement à d’autres mammifères (marmotte), elle ne peut pas hiberner, car elle n’est pas capable de faire de réserves graisseuses.


Beaucoup de jardiniers se plaignent de la recrudescence des taupes, pourquoi ?

Depuis quelques années beaucoup de produits chimiques (insecticides…) utilisés en agriculture et en espaces verts ont été interdits. La conséquence est qu’il y a plus  de micro-organismes, votre sol redevient naturel, plus de vers de terres, plus de nourriture pour les taupes, ce qui entraine une meilleure reproduction et donc une augmentation de la population.

L’autre facteur d’augmentation du nombre de taupes, c’est qu’elles n’ont plus ou peu de prédateurs, mis à part quelques bons chats de campagne.

Feuilleter le livre : http://www.taupegreen.com/livre/index.htm 

Video Truc et astuce : http://www.youtube.com/watch?v=Ov5j-GCEh14

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire