Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
Monday 13 July 2020 Menu

Bouturez vos géraniums

écrit par
Vos 'géraniums' sont en fleurs jusqu'aux premiers froids. Avec les jours qui raccourcissent, ils perdront peu à peu en éclat. Bouturez–les avant les premières gelées pour conserver vos plus belles variétés.

Vos ‘géraniums’ sont en fleurs jusqu’aux premiers froids. Avec les jours qui raccourcissent, ils perdront peu à peu en éclat. Bouturez–les avant les premières gelées pour conserver vos plus belles variétés.

Ne multipliez que des plantes en bonne santé, sans trace de taches ou de pourriture.


Matériel :

  • Mélange ½ sable, ½ terreau
  • Petits godets
  • Mini serre (ou pots en plastique transparents)
  • Hormone de bouturage
  • Greffoir
 
  1. A l’aide d’un greffoir ou d’un bon sécateur, prélevez des fragments de tiges de toutes longueurs.
  2. Coupez-les en tronçons de tiges de deux ou trois entre nœuds, comprenant chacun trois ou quatre feuilles.
  3. Eliminez les fleurs, la feuille de la base et recoupez si besoin un peu les feuilles supérieures.
  4. Trempez la base des tiges  dans une poudre de bouturage, secouez l’excès de poudre.
  5. Plantez les tronçons dans les godets que vous disposerez dans une mini serre. Des contenants en plastique de récupération (bouteilles ou verre) peuvent aussi se transformer en mini serre.


Ces ‘géraniums’, irremplaçables pour former des jardinières généreuses sont pour les botanistes des pélargoniums. Leur diversité de forme, de fleurs et de coloris est évidemment très large. Le bouturage vous permet de conserver les variétés rares et les plus difficiles à trouver tout en réalisant des économies.


Votre jardin compte cependant aussi dans ses massifs de ‘vrais’ géraniums. Les géraniums vivaces se multiplient pour leur part par division de touffes. Prélevez une partie de touffe. Divisez-la en mini touffes comprenant quelques feuilles et quelques racines. Eliminez soigneusement les parties mortes. Replantez – les en godets. Vous pouvez aussi les planter directement en place dans vos nouveaux massifs.


Arrosez très modérément vos boutures en godets puis oubliez–les dans un endroit frais mais hors gel, et un peu éclairé (abri de jardin, garage ou châssis abrité). Au printemps prochain, surveillez les nouvelles pousses qui vous donneront le signal de la prochaine transplantation…   

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire