Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
samedi 23 septembre 2017 Menu

La grande ortie ne vous brûlera pas

écrit par
La grande ortie (Urtica dioica) est une plante herbacée vivace. Utilisée depuis l'antiquité pour ses vertus médicinales, elle est aussi appelée ortie dioïque ou ortie commune.

La grande ortie (Urtica dioica) est une plante herbacée vivace. Utilisée depuis l’antiquité pour ses vertus médicinales, elle est aussi appelée ortie dioïque ou ortie commune.

Souvent mise à l’écart pour les brûlures qu’elle engendre, elle n’en est pas moins très intéressante.

Elle est utilisée en cuisine, en agriculture (pour le purin d’ortie), en industrie (cosmétique) ou comme plante médicinale.


Culture

L’ortie n’a pas vraiment besoin d’être planté car elle pousse bien à l’état naturel. Elle apparait partout en France dans les sols basiques, riches en azote, en phosphore et en potassium. Par contre, elle ne supporte pas les terres travaillées.

Elle abrite de nombreux auxilliaires comme les papillons, les coléoptères et les punaises. Elle participe donc activement à l’écosystème en favorisant la vie des amphibiens, des oiseaux, des reptiles et des insectes.

Ses minuscules fleurs en grappes, mâles et femelles, sont portées sur des pieds différents. Les fleurs mâles sont dressées alors que les fleurs femelles sont plutôt retombantes.

Les feuilles se récoltent de préférence au printemps. Vous choisirez plutôt des jeunes feuilles car les feuilles qui restent après la floraison, contiennent des cystolithes qui peuvent irriter les voies urinaires.

Les racines, quant à elles, se récoltent en automne.


Utilisation culinaire

Les jeunes feuilles peuvent être dégustées crues (en salade) ou cuites en légumes, dans les gratins, les quiches, les lasagnes…


Utilisation médicinale

Les feuilles sont très riches en protéines. Elles contiennent des flavanoïdes, des sels minéraux et des oligo-éléments (fer, zinc, magnésium, cuivre) et des vitamines (A, C, E). Elles sont utilisées contre les ongles cassants, la chute des cheveux, l’acné, les rhumatismes (en usage externe), la fatigue, l’eczéma nerveux et infantile, les cystites, le rhume des foins. L’ortie est tonifiante, drainante. Elle est un bon supplément pour la femme enceinte et prévient les calculs urinaires et rénaux.

Les racines contiennent des polysaccharides et du stérol. Elle réduit la manifestation de l’hypertrophie de la prostate.

Infusion : 1,5g de feuilles à faire infuser pendant 10mn dans 250ml d’eau bouillante (1 tasse jusqu’à 8 fois par jour)

Dans le cadre d'une utilisation médicale, demander toujours l'avis d'un médecin avant toute utilisation.

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire

Nos partenaires vous proposent