Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
Monday 20 May 2019 Menu

Le point sur les engrais verts

écrit par (rediffusé le wednesday 10 september 2014, 10:31 )

Trèfle, luzerne, moutarde, phacélie… Les engrais verts, ce sont ces plantes à croissance rapide que l’on cultive pour protéger le sol et l’enrichir en matière organique. Une méthode simple et naturelle à adopter d’urgence si la terre de votre jardin est nue ou épuisée.


Les avantages

Les engrais verts se sèment du printemps à l’automne, lorsqu’une culture est terminée, pour éviter de laisser la terre à nu. Leur croissance rapide et leur effet couvre sol empêchent l’apparition de mauvaises herbes, évitent le lessivage en cas de forte pluie et le glissement de terre si le jardin est en pente. De plus, leurs longues racines aèrent la terre, remontent les minéraux et, pour les légumineuses, stockent l’azote. Une fois enfouies, leurs tiges et feuilles se transforment en un humus particulièrement nutritif.


Quel engrais choisir ?

Si votre sol est lourd et argileux, semez de la moutarde ou de la luzerne. Avant de semer du gazon ou des salades, cultivez du trèfle (violet en terre lourde, incarnat en terre légère). La luzerne et le trèfle fixent l’azote dans le sol, ils sont indiqués après une culture de choux ou de navets. Polyvalente, la phacélie convient à tous les sols.


Mode d’emploi

Griffez le sol, semez vos engrais verts à la volée, recouvrez-les d’une fine couche de terre, tassez et arrosez. Vous pouvez les laisser en place deux à six mois avant de les tondre ou des les faucher. Après quelques jours de séchage, enfouissez les déchets de tonte dans le sol. Patientez quelques semaines. Aérée et nourrie en profondeur, votre terre est prête à accueillir une nouvelle culture !

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire