Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
vendredi 16 novembre 2018 Menu

Le marcottage

écrit par

Le marcottage est une méthode de multiplication qui permet, à partir d’une plante mère, de faire s’enraciner ses rameaux dans de la terre sans être détachés de celle-ci.

Le marcottage est souvent utilisé pour les plantes ligneuses dont le bouturage est plutôt difficile.

Certaines plantes se marcottent seule comme le saule mais vous pouvez les aider artificiellement.

Nous aborderons 4 types de marcottage différents, La marcottage par couchage simple, le marcottage en serpenteau, le marcottage par buttage et le marcottage aérien avec incision.

   
    1) Le marcottage par couchage simple

Cette technique s’opère pour les plantes à rameaux souple (ex : Forsythia, groseillier) ou pour les arbustes d’enracinement difficile (ex : conifères).

Technique :

  1. Choisissez un long rameaux de la plante mère situé le plus près du sol.
  2. Otez les feuilles de la partie du rameau qui sera enterré, au centre par exemple.
  3. Incisez verticalement le rameau et appliquez une hormone de bouturage.
  4. Enterrez la partie médiane et maintenez-la en terre à l’aide d’un crochet.
  5. Relevez l’extrémité du rameaux hors de terre.
  6. Accrochez cette extrémité à un tuteur.
  7. Recouvrez la partie enterrée à l’aide d’un mélange de sable et de terreau (1/5) et arrosez régulièrement, la terre doit être toujours humide.
  8. A la fin de l’été (dans la plupart des cas), sevrez la marcotte, c’est-à-dire que vous déterrerez celle-ci délicatement en regardant si les racines ont prises, si c’est le cas, sectionnez la tige et plantez-la à son endroit définitif.

Période de marcottage par couchage simple :

  • Plantes à rameaux souples : Septembre, octobre ou février pour un sevrage en août, septembre.
  • Arbustes d’enracinement difficile : Mars, avril pour un sevrage en décembre de la seconde année.

 

    2) Le marcottage en serpenteau

Cette technique s’opère pour les plantes grimpantes ou rampantes.

Technique :

La technique est la même que pour le couchage simple sauf que les rameaux seront courbés à plusieurs endroit, aux vues de la longueur de ceux-ci, afin d’obtenir plusieurs plants.

Période de marcottage en serpenteau :

Juin, juillet, août pour un sevrage en mars, avril.

 

    3) Le marcottage par buttage ou en cépée

Cette technique s’opère pour les arbustes d’enracinement facile (ex : fruitiers, porte-greffe).

Technique :

  1. Durant l’hiver, rabattez la base de la plante mère à environ 10 ou 15 cm du sol.
  2. Laissez les nouveau rameaux se développer durant le printemps, à une hauteur de 10 cm environ.
  3. Formez une butte autour des rameaux avec un mélange de sable et de terre (50/50).
  4. A l’hiver, enlevez la butte, sectionnez la plante mère au niveau des racines reformées et replantez les.

Période de marcottage par buttage :

Mars, avril pour un sevrage en Novembre ou Janvier.

 

    4) Le marcottage aérien avec incision

Cette technique s’opère pour les arbustes d’enracinement difficile ou pour les plantes d’intérieur.

Technique :

  1. Eliminez les feuilles sur la tige où vous souhaitez voir apparaitre des racines.
  2. Coupez l’écorce superficiellement  comme pour former une bague.
  3. Appliquez une hormone de bouturage sur la partie incisée.
  4. Attachez un manchon en plastique à l’aide d’un élastique  à 5 cm sous la plaie.
  5. Remplissez le manchon d’un mélange de sable et de terreau (50/50).
  6. Humidifiez abondamment.
  7. Refermez le manchon de la même manière à 5 cm au dessus de la plaie et protégez la de la lumière directe.
  8. Dés l’apparition des racines, souvent en automne, incisez la plante sous celles-ci et replantez les individuellement dans un pot.

Période de marcottage aérien avec incision :

Mars, avril pour un sevrage dés l’apparition des racines.

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire