Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
Saturday 20 July 2019 Menu

Le paillage du sol

écrit par (rediffusé le wednesday 29 october 2014, 10:41 )

Le paillage permet de garder l’humidité du sol tout en le protégeant des changements de température et de l’envahissement des mauvaises herbes et des nuisibles.

Le paillage avec un amendement organique permet même d’améliorer les couches superficielles du sol. Vous pourrez pailler votre sol avec soit un paillis aéré, soit un paillis en couverture soit un engrais vert.


Les paillis aérés

Les paillis aérés s’installent sur un sol préalablement désherbé et sur une épaisseur de 10cm environ (ou moins s’ils sont installés sur un film).

Exemples de paillis aérés :

  • Les aiguilles de pins : idéales sous les conifères. Elles rendent le sol acide.
  • Le bois raméal fragmenté (BRF) : déchets des compagnies d’élagage. Très riche en azote et en éléments nutritifs.
  • Le compost recyclé (biodégradable) pour les massifs de vivaces : il se décompose rapidement.
  • Les copeaux de bois (biodégradable) pour les massifs de vivaces : pas très onéreux.
  • Les déchets de taille broyés (biodégradable) pour les massifs de vivaces : Déchets de vos propres tailles, à laisser se décomposer.
  • Les déchets de tonte : A faire sécher au préalable. Riche en azote.
  • Les éclats de verre pour les massifs de vivaces : pour un effet particulier, à utiliser uniquement sur un film.
  • Les écorces décomposées (biodégradable) pour les massifs de vivaces : Pour un effet plus décoratif.
  • Les écorces de fève de cacao pour tous les massifs : A récupérer dans les déchets de l’industrie du chocolat. Très riche en azote (pensez à bien humidifier après l’installation).
  • Les fibres de coco : substituant de la tourbe elles rendent le terrain plus acide.
  • Le gravier et l’ardoise  pour les massifs de vivace : pour les plantes appréciant la chaleur et la sécheresse.
  • La paille et le foin (biodégradable) pour tous les massifs : risquent d’apporter des mauvaises herbes.
  • Le terreau de feuilles (biodégradable) pour les massifs de vivaces : A faire soi même et à utiliser sur un film.

 
Le Paillis en couverture


Il permet de se débarrasser ou de limiter la repousse des mauvaises herbes si celles-ci ne sont pas ligneuses.
Il doit être perméable pour laisser passer l’air et l’eau. Vous pourrez toujours l’embellir en le recouvrant d’un paillis végétal.

Exemples de paillis en couverture :

  • Le carton (biodégradable) pour tous les massifs : Penser à le maintenir en place avec de la paille ou du foin. Attention : certaines plantes vigoureuses pourront passer à travers.
  • Le film en plastique noir : Ne pas le laisser en place plus de quelques mois et penser à le maintenir au sol en l’enfonçant aux coins.
  • Le papier journal (biodégradable) pour tous les massifs : Empiler une dizaine de feuilles à maintenir avec des déchets de tonte ou du terreau de feuilles.
  • Le plastique tissé pour les massifs de vivaces : À recouvrir d’un paillis végétal.
  • Le tapis en coco (biodégradable) pour les massifs de vivaces : Durée de vie assez longue (environ 5 ans).
  • Le tissu synthétique pour les massifs de vivaces : Durée de vie assez longue, à recouvrir d’un paillis végétal.


Les engrais verts

Ce sont des plantes cultivées (qui peut être un inconvénient pour les petites surfaces) qui permettent d’éviter l’invasion des mauvaises herbes, la disparition des éléments nutritifs après de fortes pluies et pour certains fixent l’azote déjà présent dans le sol. Ils aèrent les sols lourds et améliorent la fertilité et la structure des sols légers.

Les grenouilles et autres prédateurs apprécieront la fraicheur et l’humidité des engrais verts qui leur permettront de chasser les indésirables.

Enfouir l’engrais vert quelques semaines avant de planter autre chose pour lui permettre de se décomposer.

Exemples d’engrais vert :

  • La luzerne, bon fixateur d’azote, se sème de mai à juillet sur un sol neutre ou calcaire et sec.
  • Le lupin, bon fixateur d’azote, se sème de mars à juillet sur un sol léger et acide.
  • La moutarde se sème de mars à août sur tous types de sol.
  • Le sarrasin se sème de mai à août sur un sol pauvre.
  • La vesce se sème de mars à septembre sur un sol neutre ou calcaire et humide.

Petits conseils :

  • Penser à changer de paillis régulièrement pour éviter de modifier le pH du sol.
  • Ne pas pailler en sol sec et attendre que le sol soit réchauffé pour pailler les jeunes plants.
  • Ne pas pailler trop près de la base des plantes ligneuses pour éviter le pourrissement.
  • Pour les paillis à base de paille, laisser un espace de 15cm à la base des troncs pour éviter aux souris de mordre les écorces.
  • Eviter les paillis de couleur claire en hiver pour permettre au soleil de réchauffer la terre.

 

En cours de chargement...

Ajouter un commentaire

Vous devez vous pour pouvoir laisser un commentaire