Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
lundi 01 juin 2020 Menu
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 13
  1. #1
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Bas-Rhin Alsace
    Messages
    1 548

    Un nouveau fléau en Alsace

    La drosophile suzukii:

    file:///C:/Users/professeur/Downloads/PDF-Page_13-edition-de-molsheim-schirmeck_20140920.pdf_suzukii_LEHMANN%20(1).pdf

    copier cette adresse dans votre navigateur.
    « Un excellent jardinier vaut un excellent poète. »
    de Alphonse Karr

    Le jardin de Daphnée. http://erstein.blogspot.fr/

  2. #2
    Date d'inscription
    juin 2008
    Messages
    11 275

    Le lien ne fonctionne pas avec moi.
    L'amitié c'est aussi comprendre puis respecter le goût des autres.
    GURIK Robert extrait de: Jeune délinquant

  3. #3
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    13 429

    C'est l'adresse sur ton PC Vieille Branche on dirait !..
    L'être humain étant par définition ce qu'on lui reproche, il n'y a rien de surprenant à côtoyer des imbéciles... En ces termes, qu'on me jette donc la première pierre !...

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Messages
    7 315

    Citation Envoyé par Pepe10 Voir le message
    C'est l'adresse sur ton PC Vieille Branche on dirait !..
    C'est vrai !!!
    Un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis (Marie Angel)

  5. #5
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Bas-Rhin Alsace
    Messages
    1 548

    Excuser les amis, je crois bien que ta raison Pépé.
    je vais essayé d'envoyer autrement.
    « Un excellent jardinier vaut un excellent poète. »
    de Alphonse Karr

    Le jardin de Daphnée. http://erstein.blogspot.fr/

  6. #6
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    13 429

    Citation Envoyé par profhorti Voir le message
    Excuser les amis, je crois bien que ta raison Pépé.
    je vais essayé d'envoyer autrement.
    T'imagines si tu nous avais collé : C/prof/perso/jolies-poitrines/mes-préférées... le scandale ?!!
    L'être humain étant par définition ce qu'on lui reproche, il n'y a rien de surprenant à côtoyer des imbéciles... En ces termes, qu'on me jette donc la première pierre !...

  7. #7
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Localisation
    Bas-Rhin Alsace
    Messages
    1 548

    nuisible des mûres.jpgnuisible des mûres4.jpgnuisible des mûres5.jpg

    Drosophila suzukii prolifère à vitesse grand V
    Elle mesure de 2 à 4 millimètres, de couleur jaune brunâtre à jaune orangé avec des yeux rouge vif, la mouche Drosophila suzukii est originaire d’Asie. Appelée aussi drosophile à ailes tachetées, l’insecte ravageur est désormais présent sur notre territoire et menace nos vergers et productions de baies. Les recherches en cours pour lutter contre ce ravageur s’orientent vers une combinaison de méthodes respectueuses de l’environnement incluant la lutte biologique.
    Drosophila suzukii s’est propagée aux Etats-Unis en 2008 puis en Europe à partir de 2009, principalement sur le pourtour méditerranéen. Elle est maintenant présente en France où elle a été piégée dans de nombreuses régions (Languedoc-Roussillon, PACA, Corse, Centre, Midi-Pyrénées, Aquitaine).
    Un potentiel invasif inquiétant
    Contrairement à la majorité des espèces de Drosophiles qui se développent sur des fruits déjà abîmés voire en décomposition, les femelles D. suzukii pondent dans des fruits sains matures ou en cours de maturation. La mouche introduit ses œufs en perçant la peau des fruits et les larves se nourrissent de la pulpe, favorisant le développement de bactéries et de moisissures entraînant un pourrissement du fruit. Les plantes attaquées sont très variées et incluent les fruits à noyau (cerise, abricot, pêche etc..), les petits fruits rouges (fraise, framboise, etc…), mais aussi la figue, la tomate et le raisin. Les dégâts produits sont importants, avec des pertes estimées à plus de 80% dans certaines exploitations.
    Bien adaptée au climat tempéré, elle possède une grande capacité de reproduction et présente une mobilité importante. La diversité des fruits hôtes utilisables permet sa reproduction et son développement pratiquement toute l’année, dans et en dehors des zones cultivées. L’expansion et l’acclimatation de ce ravageur représentent ainsi un risque majeur pour les zones de production des cultures attaquées.
    La lutte biologique repose sur l’utilisation d’organismes vivants appelés auxiliaires, ou des molécules dérivées de ces organismes, pour lutter contre des espèces nuisibles. Parmi ces auxiliaires, les guêpes endoparasitoïdes (qui pondent dans un autre insecte, s’y développent et entraînent sa mort), sont généralement très spécialisées vis à vis de leur hôte, limitant d’éventuels impacts sur des espèces non-cibles. En l’état des connaissances, D. suzukii connait peu ou pas de compétiteurs dans nos régions mais des parasitoïdes ont été décrits dans son aire d’origine, l’Asie.
    Dans ce contexte, les chercheurs du centre INRA PACA de Sophia-Antipolis*, souhaitent, d’une part, déterminer les possibilités d’adaptation des parasitoïdes locaux à D. suzukii et, d’autre part, évaluer le potentiel d’espèces exotiques.
    Où en somme-nous ?
    Compte-tenu de son arrivée quasi-simultanée dans plusieurs pays, les recherches sur D. suzujkii sont actuellement en pleine structuration au niveau international. Au niveau national, ce projet est d’ores et déjà soutenu par la région PACA (programme APEX) et par un projet CASDAR porté par les filières agricoles concernées. Malgré ces premiers acquis, la mise en place progressive d’une dynamique collective durable associant laboratoires et partenaires agronomiques sera un atout majeur pour la réussite de ces recherches.
    « Un excellent jardinier vaut un excellent poète. »
    de Alphonse Karr

    Le jardin de Daphnée. http://erstein.blogspot.fr/

  8. #8
    Date d'inscription
    juin 2008
    Messages
    11 275

    Il me semble en avoir vu quand je faisais mes confitures.
    L'amitié c'est aussi comprendre puis respecter le goût des autres.
    GURIK Robert extrait de: Jeune délinquant

  9. #9
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    13 429

    On va surveiller alors ! Merci Prof !
    L'être humain étant par définition ce qu'on lui reproche, il n'y a rien de surprenant à côtoyer des imbéciles... En ces termes, qu'on me jette donc la première pierre !...

  10. #10
    Date d'inscription
    juin 2009
    Messages
    10 950

    merci Prof pour l'info!
    un sourire ne côute rien et produit beaucoup,il enrichit ceux qui le reçoivent

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •