Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
dimanche 15 décembre 2019 Menu
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: la sauge

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2009
    Messages
    291

    la sauge

    La sauge officinale (Salvia officinalis) est un sous-arbrisseau de la famille des Lamiacées, souvent cultivé dans les jardins comme plante condimentaire et officinale ou tout simplement pour la beauté de son feuillage et de ses fleurs. On l'appelle aussi herbe sacrée ou thé d'Europe.
    C'est une plante très ramifiée, aux tiges de section carrée, à la base lignifiée. Les feuilles pétiolées sont vert pâle, veloutées, oblongues. Les fleurs, sur des hampes florales érigées, sont regroupées en petits glomérules.
    La racine de la sauge est brunâtre et fibreuse. La tige mesure de 20 à 30 centimètres et est très rameuse. Les feuilles, opposées, elliptiques, inférieures pétiolées, rugueuses, à bord dentelé, réticulées, molles, à dessus blanchâtre, persistent l'hiver grâce au revêtement de poils laineux qui les protège. Les fleurs, généralement bleues mais parfois roses, sont visibles de mai à août. Elles sont plutôt grandes, groupées à la base des feuilles supérieures, l'ensemble forme de grands épis. Commune en Europe, plus spécialement dans les régions méridionales, elle est cependant rare à l'état sauvage. Elle atteint une hauteur de l'ordre d'un mètre.
    Son nom est déjà une sorte de diplôme d'efficacité puisque salvia vient du latin salvare qui signifie « sauver », « guérir » ; c'est une des plantes sacrées des anciens. Les Romains la récoltaient avec un cérémonial spécial, sans l'intervention d'outils de fer (or, on pense que les sels de fer seraient incompatibles avec la sauge), « en tunique blanche, les pieds nus et bien lavés », après avoir sacrifié au préalable avec du pain et du vin. Ses effets dus à son huile essentielle et la présence d'un œstrogène avaient déjà été observés aussi bien par les Romains que les Égyptiens. Pendant tout le Moyen Âge, elle reste une plante primordiale et entre dans de très nombreuses préparations : Eau d’arquebuse, Eau céleste, Eau impériale, etc.

    Ce qui est confirmé par le dicton : « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin ».

    Les feuilles de sauge séchées sont un condiment employé depuis l'antiquité.

    Elle reste utilisée dans la pharmacopée moderne.
    Les feuilles sont employées comme aromates en cuisine, tout particulièrement dans les marinades et dans l'assaisonnement du gibier.

    Les fleurs sont utilisées dans l'industrie alimentaire pour la confection de confitures.

    Il existe une recette d'eau de sauge originaire des Alpes-de-Haute-Provence (macération des fleurs dans l'alcool).

    Au Moyen Âge, on préparait un vin aromatisé à la sauge. La recette est mentionnée dans le Tractatus de modo preparandi.
    Elle est antiseptique, stimulante, tonique et stomachique. Elle possède aussi à divers degrés des propriétés antispasmodiques, emménagogues (action bénéfique sur les menstruations), fébrifuges, antisudorales.

    En usage externe (en décoction), ses propriétés sont résolutives, vulnéraires, antiseptiques et cicatrisantes.

    En tisane ou en aromate elle facilite la digestion. Elle est aussi utilisée dans le traitement du diabète car elle diminue la glycémie dans le sang[réf. nécessaire]. Mais prises en excès, les infusions de sauge seraient nocives. Elle est à éviter lors de la grossesse (risque de fausse couche) ou de l'allaitement1.

  2. #2
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Messages
    3 875

    merci Juju ,ton topo complète bien le mien fait il y a qq temps : http://www.jardipedia.com/forum/showthread.php?t=4309
    j'adore la sauge et j'en mets dans mes plats de viande ; j'en mâchouille au jardin aussi
    je ne savais pas que c’était bon pour le diabète
    Dernière modification par zebulon ; 11/09/2013 à 00h07.
    la patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Île-de-France
    Messages
    3 919

    "Au Moyen Âge, on préparait un vin aromatisé à la sauge. " Ma fille en a goutté ( pas du moyen age !) elle a trouvé que c'était bon , elle va essayer de nous trouver la recette , ou au moins les ingrédients .
    " An douar so kozh med n'eo ket sod :La terre est vieille mais elle n'est pas folle "

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •