Inscrivez-vous gratuitement
pour recevoir les newsletters gratuites et profiter des
avantages des membres
mardi 09 mars 2021 Menu
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: Séraphine de Senlis

  1. #1
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Île-de-France
    Messages
    9 330

    Séraphine de Senlis

    J'ai été touchée par l'histoire de cette femme, magistralement interprétée par Yolande Moreau au cinéma.



    Séraphine Louis était une artiste-peintre autodidacte de talent, dont le style s'apparentait aux naïfs.
    Elle était issue d'un milieu pauvre (orpheline très tôt) et travaillait comme bonne à tout faire, récurant les sols, lavant les draps...pour se faire "six sous" afin d'acheter du "Ripolin".

    Elle préparait ses couleurs elle-même avec du sang, de la cire, des éléments naturels collectés ça et là et dont elle gardait le secret.
    Elle peignait des fruits, des fleurs en immenses bouquets, des arbres, etc...de manière frénétique, et l'inspiration semblait lui venir d"en-haut", comme au Moyen-Âge.

    Proche de la nature, elle humait l'air, parlait aux arbres, sentait la terre...en extase.

    Un mécène allemand, collectionneur de renom, découvreur de Rousseau et premier acheteur de Picasso, excusez du peu, qui admirait ses oeuvres, Wilhelm Uhde, l'a découverte (elle était sa femme de ménage à Senlis) et ensuite beaucoup aidée et encouragée.

    La guerre les a séparés ensuite puis rapprochés. Séraphine commence à avoir du succès, l'argent lui monte à la tête et elle le dilapide sans compter.

    La Grande Dépression de 1930 fait que Uhde n'a plus d'acheteurs pour les toiles.
    Séraphine sombre dans la folie, elle est internée à Clermont.

    Vous savez que les conditions d'internement à l'époque étaient extrêmement rudes.
    Les oeuvres sont exposées par Uhde et sont admirées à Paris, New-York, Zürich...
    Séraphine décède en 1942, à 78 ans, pendant l'occupation allemande et dans le dénuement.

    On peut voir ses peintures au musée Maillol à Paris, à Senlis, à Nice et à Lille.







    Aequam memento servare mentem. (Horace)
    ·o.

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Grand Est
    Messages
    6 053

    Je ne connaissais pas du tout cette artiste avant d'entendre parler du film. Et je connaissais encore moins son oeuvre. J'adore les échantillons que tu nous présentes, c'est magnifique !

  3. #3

    oui je me souviens avoir entendu parler de ce film tu l'as vu récement et où,j'aimerais bein le voir ..........merci pour la petite histoire d'une femme extraordinaire
    lesviolettes
    Le chemin le plus court entre deux êtres est leur sourire
    http://www.chambresjardinlesviolettes.fr/

    VIDEO YOUTUBE DU JARDIN https://www.youtube.com/watch?v=I9Be6u1n0mI

  4. #4
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Île-de-France
    Messages
    9 330

    Je l'ai vu sur Canal ce film et j'en suis encore émue. Faut dire qu'en ce moment, j'ai la sensibilité un peu à vif.
    Aequam memento servare mentem. (Horace)
    ·o.

  5. #5
    Acer Invité

    Ouah ! C'est une découverte ! Merci Sand ! Je vais approfondir mes connaissances, j'ignorais tout de cette artiste.

  6. #6
    Date d'inscription
    octobre 2009
    Messages
    763

    Séraphine

    Merci pour cette super présentation du film, Sand2BX, ainsi que pour les peintures. J'ai adoré également ce film qui est un petit bijou et qu'il est préférable de voir au cinéma car les photos sont sublimes.

  7. #7
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    5 925

    je l'ai vu au ciné et j'ai pensé à ce film pendant des heures , l'atmosphère des lieux , la beauté de cette femme dans l'eau où tout n'est que poésie et moments de bonheur , et des images très dures retraçant avec pudeur des moments de sa vie . Yolande Moreau est une de mes actices préférées et elle est "magistrale" dans ce film .
    (Il y a aussi "dialogue avec mon jardinier" qui est construit avec justesse des mots , de belles images et un Daroussin excellent !Une belle leçon de vie et d'humilité ... )
    Dernière modification par verodu73 ; 19/01/2010 à 20h31.
    « Je n'aime pas le mot tolérance, mais je n'en trouve pas de meilleur »
    Gandhi

  8. #8
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Localisation
    Rhône Rhône-Alpes
    Messages
    64

    Il existe aussi un livre - biographie- sur Séraphine de Senlis qui est sorti en octobre 2008. Il s'agit de "Séraphine : de la peinture à la folie" par Alain Vircondelet chez Albin Michel

  9. #9
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Rhône-Alpes
    Messages
    5 925

    Citation Envoyé par abricot Voir le message
    Il existe aussi un livre - biographie- sur Séraphine de Senlis qui est sorti en octobre 2008. Il s'agit de "Séraphine : de la peinture à la folie" par Alain Vircondelet chez Albin Michel
    et aussi chez "Phebus"de Françoise Cloarec : la vie rêvée de Séraphine de Senlis
    « Je n'aime pas le mot tolérance, mais je n'en trouve pas de meilleur »
    Gandhi

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Île-de-France
    Messages
    3 930

    Oui film très réussit , bien joué et bien réalisé . je l'ai vu au cinéma et je l'ai offert à une de mes belles sœur en DVD .
    Cette femme un peu rustre avec des peintures aussi poétiques !
    folie , illumination ...
    amour de la nature

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •