PDA

Voir la version complète : L'Origan



juju8113
30/10/2014, 07h32
L'origan tire son nom du grec oros ganos (la joie des montagnes). Originaire du pourtour méditerranéen et de l'Asie occidentale, l'origan est bien connu des amateurs de pizza. Ses vertus thérapeutiques nombreuses le sont moins. Tonifiant, il renforce les défenses immunitaires pour lutter contre les infections, faciliter le transit ou éliminer les démangeaisons.
oigne les ballonnements et les flatulences, améliore le transit et soulage les troubles digestifs et intestinaux. Effet apéritif.

UTILISATION EXTERNE

Soigne les plaies, les piqûres et les brûlures, les démangeaisons de la peau (champignons, eczéma, irritations cutanées). Antalgique, il soigne les migraines et les rhumatismes.

Améliore l'état des voies respiratoires en cas d'asthme, de bronchites, de rhumes et de rhino-pharyngites.

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES

Digestif et carminatif : l'origan élimine les gaz et les ventosités. Il soulage des problèmes intestinaux : transit, coliques, etc. Il améliore l'appétit chez les personnes malades. Analgésique : il atténue grandement les douleurs inflammatoires, les migraines, les rhumatismes, rages de dents. Antiseptique et antibactérien : l'origan aide à lutter contre le développement des champignons, mycoses, virus et autres bactéries. Il soulage dans les cas de piqûres d'insectes et de toutes les irritations de la peau. Stimulant et excitant : l'origan est tonicardiaque et sert dans les cas de fatigue ou d'asthénie. Antitussif : il est utilisé dans les cas de bronchites et toux chroniques, d'asthme et de coqueluche.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

L'origan est aussi un puissant antispasmodique : il est utilisé dans les règles douloureuses, les coliques, les spasmes gastriques et oesophagiens. Antioxydant : ses feuilles séchées possèdent un indice TAC ( Total Antioxydant Capacity ) élevé, de l'ordre de 2 000 micromoles, soit plus que la fraise ou l'orange.

Histoire de l'utilisation de l'origan en phytothérapie

D'après la mythologie romaine, c'est Vénus qui aurait conçu l'origan pour soigner les plaies engendrées par les flèches du Dieu de l'amour, Cupidon, tandis que, dans la mythologie grecque, on le dit poussant à profusion sur le mont Olympe. Apportant le bonheur, il fut longtemps utilisé pour tresser les couronnes des mariés ou pour créer des philtres d'amour. Moins gaie mais tout aussi précieuse était son utilisation par les Egyptiens, dans les cérémonies d'embaumement. Au XIIIe siècle, Matteus Platearius, dans son Livre des Simples, en fait une description précise : "divise les humeurs", "fait courir les fleurs" . Cependant, l'utilisation de l'origan comme plante médicinale semble remonter à l'Antiquité grecque, au XIIIe siècle avant Jésus-Christ, où il était prescrit aux malades souffrant de flatulences et de troubles gastriques, puis par Aristote contre les morsures de serpents.

Pepe10
30/10/2014, 18h14
Merci Juju !

Multiti
31/10/2014, 07h34
Oui, grand merci Juju et bonne journée :biz: