PDA

Voir la version complète : Écolo pas marrant



kergueris
15/06/2011, 17h00
bonjour
au nom de l'écologie et je suis plutôt pour
un certain nombre de produits phytosanitaire disparaissent des rayons des jardineries et autres points de vente si certains sont remplacés par des produits soi-disant bio il est évident qu'ils sont beaucoup moins efficaces .
Certains pars contre ne seront pas remplacés comme les désherbants carotte et certain débroussaillants . d'autres sont en passe de disparaitre comme les insecticides du sol et seront où sont déjà remplacé par des produits moins actifs donc moins efficaces ,et que le commun des mortels utilisera en doublant les doses .
si l'industrie chimique et les politiques ne trouvent pas un équilibre entre le tout et le rien ,c'est la porte ouverte à n'importe quoi . certain jardinier cherche des solutions pour remplacer les produits disparus remplir les taupinières d'essence et y mettre le feu (déjà vu) mélanger plusieurs produits pour augmenter l'efficacité . nous allons droits vers des intoxications, des accidents et des pollutions nouvelles
ceci et un point de vue j'aimerais connaitre votre position

Pepe10
15/06/2011, 19h10
Chez nous, aucun produit chimique ou bio... mais le jour où nous en aurons vraiment besoin, on demandera aux Potes de Jardi ! Cela dit, le risque est bien réel que certains puissent utiliser des palliatifs dangereux...

Sand2Bx
15/06/2011, 19h20
Rien de chimique ou pseudo-bio non plus chez moi. Un bon équilibre souterrain, des auxiliaires malins, des astuces et tout va bien.

lomarcy
15/06/2011, 20h33
Pareil pour moi rien de bio et encore moins de chimique !!
J'aime pas ajouter des produits sur les légumes et les fleurs, je désherbe à la main (ouille le dos !!).....

minette
15/06/2011, 21h22
Bah moi j'ai un peu honte mais comme j'en ai marre que les gastéropodes bouffent tout ce que je plante et n'ayant rien trouvé d'efficace (et pourtant j'en ai essayé des trucs et des machins) j'utilise de la chimie :(. Mais je vous rassure c'est le seul produit auquel j'ai recours :)

zebulon
15/06/2011, 21h50
j'ai achete un debrousaillant mais il est reste dans le placard et à present il faut que j'aille le mettre dans la boite speciale de la dechetterie !

kergueris
15/06/2011, 22h02
Bah moi j'ai un peu honte mais comme j'en ai marre que les gastéropodes bouffent tout ce que je plante et n'ayant rien trouvé d'efficace (et pourtant j'en ai essayé des trucs et des machins) j'utilise de la chimie :(. Mais je vous rassure c'est le seul produit auquel j'ai recours :)

je te rassure moi aussi
les nouveaux ne sont plus nocif pour les oiseaux et tu as l'avantage de le reconnaitre alors pas de honte ;)

jcmanche
15/06/2011, 22h22
Moi non plus pas de chimique ou bio (encore que j'émets des réserve sur le fameux bio) et puis j'ai vu mon pére jouer aux apprentis chimistes et détruire sa terre en moins de cinq ans alors les produits je m'en passe . Tu as raison Kergueris on verra bientôt des mélanges chez les amateurs et attention aux dégats . Alors quelques feuilles de salade dévorées par les limaces et bien j'en plante un peu plus et le tour est joué

opusoculi
16/06/2011, 02h36
quand Metcalfat pruinosa (communément appelée siccadelle blanche) envahit vos cultures en juin? Je parle du sud, le nord ne connait pas encore .....ce n'est plus là une question d'équilibre du sol et le nombre de variété des espèces pour maintenir un équilibre ne fait rien dans ce cas ,il n'y a aucun prédateur de Metcalfat ! .Mes cornus , mes camélias sont déja épuisés ,les jeunes migrent pour se reproduire dans les fruitiers ,ça descend des acacias dans mes pots,j'en avais cet après-midi sur ma casquette et mes bras...
VOUS NE TRAITEZ PAS ? PAS DU TOUT ? rien que pour limiter l'invasion, l'erradication de Metcalfat est impossible.
Sachez tout de même que les interdictions de la vente des derniers produits phito-sanitaires ne vise que les particuliers (trop amateurs) mais pas les professionnels et que l'agriculture bio dans le cas d'envahissement prouvé obtient des dérrogations pour les utiliser.
De la même façon il est interdit de détenir un sérum si vous êtes piqué par une vipère allez l'hopital ou vous seriez allé de toute façon , mais vous avez perdu une heure.(pareil pour un chien)
Comprendre que" le règlement" pense que nous ne pouvons pas être responsables de ce que nous faisons.
Fin de mon coup de gueule

Sand2Bx
16/06/2011, 09h41
quand Metcalfat pruinosa (communément appelée siccadelle blanche) envahit vos cultures en juin? Je parle du sud, le nord ne connait pas encore .....ce n'est plus là une question d'équilibre du sol et le nombre de variété des espèces pour maintenir un équilibre ne fait rien dans ce cas ,il n'y a aucun prédateur de Metcalfat ! .Mes cornus , mes camélias sont déja épuisés ,les jeunes migrent pour se reproduire dans les fruitiers ,ça descend des acacias dans mes pots,j'en avais cet après-midi sur ma casquette et mes bras...
VOUS NE TRAITEZ PAS ? PAS DU TOUT ? rien que pour limiter l'invasion, l'erradication de Metcalfat est impossible.
Sachez tout de même que les interdictions de la vente des derniers produits phito-sanitaires ne vise que les particuliers (trop amateurs) mais pas les professionnels et que l'agriculture bio dans le cas d'envahissement prouvé obtient des dérrogations pour les utiliser.
De la même façon il est interdit de détenir un sérum si vous êtes piqué par une vipère allez l'hopital ou vous seriez allé de toute façon , mais vous avez perdu une heure.(pareil pour un chien)
Comprendre que" le règlement" pense que nous ne pouvons pas être responsables de ce que nous faisons.
Fin de mon coup de gueule

Là c'est un cas particulier dont tu parles.. Quand ça ne se présente pas, on ne traite pas ..forcément. Pour info, c'est cicadelle.

kergueris
16/06/2011, 10h19
bonjour opusoculi :)
je suis installé en pleine campagne au milieu des champs de maïs,d'orge de petit pois et de haricots les agriculteurs traitent moins leurs champs mais ils utilisent encore plusieurs produits pour assurer une récolte
mon terrain est devenu un havre de paix pour les insectes de tous genres invasion d'Altise venue des champs de colza et qui attaquent les cruciféracées ,des nuées de hannetons en Août et donc des vers blancs en quantité industrielle, des tipules des taupins des vers gris et des chenilles qui cette année ont dévoré le cerisier japonais un saule etc.
j'ai également dans les haies des ronces de la fougère et des ajoncs qui reviennent de temps en temps
donc je suis obligé d'avoir un minimum de produits que j'utilise en petite quantité mais sans lesquels mon jardin serait envahi et ravagé chaque année
du désherbant type glyphosate ,de l'insecticide du sol en grain pour le potager qui fait environ seize mètres carré et un anti-limaces au sulfate de fer type ferramol Il est sans danger pour les hérissons, les animaux domestiques (chien, chat), les vers de terre et les abeilles
donc comme tu le vois pas de langue de bois ce n'est pas par plaisir c'est par obligation

heimdall
11/07/2011, 09h37
Perso je milite pour l'interdiction pure et simple des pesticides pour les particuliers. Non seulement dans un petit terrain c'est parfaitement inutile, mais surtout c'est dangereux et en plus les particuliers ne savent pas doser et se protéger (masque, gants, bottes, vêtement de protection etc...).Les gens sont victimes de leur ignorance.

Plus vous plantez des plantes exotiques, plus vous aurez de problèmes sanitaires, plus vous plantez des plantes indigènes (sureaux, noisetiers, néflier, troène d'Europe ...) et plus serez tranquilles.
Par exemple: j'ai une Berce qui s'est faite envahir par une nuée de pucerons, et le lendemain plus un seul n'était vivant. Par contre j'avais bien une soixantaine de coccinelles sur chaque ombelle...

Pepe10
11/07/2011, 12h18
".................plus vous plantez des plantes indigènes (sureaux, noisetiers, néflier, troène d'Europe ...) et plus serez tranquilles.
Par exemple: j'ai une Berce qui s'est faite envahir par une nuée de pucerons, et le lendemain plus un seul n'était vivant. Par contre j'avais bien une soixantaine de coccinelles sur chaque ombelle..."

C'est pas nous qui allons te contredire !!!

opusoculi
11/07/2011, 13h35
attention tout de même à la Berce du Caucase !
(provoque des déficits pulmonaires sévères pour les humains )

J'ai toutes les espèces que tu cites , et même un peu plus, sans constater aucune limitation de Metcalfat pruinosa, si ce que tu proposes est une règle ça devrait s'appliquer aussi dans ce cas.

Il ne s'agit pas de tout "traiter" systématiquement partout, tu comprends bien; je pense que la seule récitation d'un cathéchisme systématique, quel qu'il soit, peut aboutir à l'effet inverse de celui qui est recherché. Je préfère vivre avec moins de moustiques (au 19em il y avait du paludisme en France) et aussi moins de puces dans mes planchers et même pas du tout dans mes vêtements,
(les puces ont été le vecteur de beaucoup d'épidémies dans l'histoire, et les chats que nous aimons tous, n'ont pas suffi à arrêter les rats qui les portent).
Pour conclure, mon expérience à bientôt 70A me fait dire : C'est toujours sur plusieurs facteurs qu'il faut agir pour résoudre un problème,( quel qu'il soit dans la vie ) et se focaliser sur un seul , surtout quand il repose sur un interdit, non seulement ne suffit pas à le résoudre mais le déplace .

Signé papi-tomate, ainsi m'appelle ma petite fille .

heimdall
11/07/2011, 16h22
C'est la berce commune, inoffensive, que je cultive dans mon jardin.

Le cas de Metcalfa pruinosa est particulier, car c'est un insecte exotique (Amérique du nord) malencontreusement introduit en Europe, qui ne connait donc pas de prédateur naturel chez nous. On introduit généralement Neodryinus typhlocybae qui est son prédateur naturel, mais l'idéal est de contacter le SRPV (service régional de protection des végétaux).
http://pv.agriculture.gouv.fr/listesrpv.htm

Je ne parle pas d'interdire les pesticides aux professionnels qui ont reçu une formation et qui ont des enjeux économiques, mais aux particuliers. C'est déjà le cas dans certains pays.

opusoculi
11/07/2011, 17h44
Excellente précision
On a tenté d'introduire Neo...ty...il y a déjà quelques années,j'ai visité des dispositifs il y a trois ans, les résultats aujourd'hui sont difficilement quantifiables...la bestiole se développe très peu et beaucoup moins vite que ce qu'il est sensé dévorer.
Quand j'ai contacté Le SRPV et j'ai insisté proposant une candidature des plus motivées... tel mail fax, description du contexte et du temps dont je dispose pour bien faire la chose....J'en ai déduit qu'ils étaient débordés de demandes qu'ils ne pouvaient satisfaire et de plus ne proposaient rien dans un contexte viticole généralisé traité aux insecticides.
Quand tu dis: "on utilise généralement" c'est une expression rapide.La généralisation n'a pas lieu.
Quand tu dis : "l'idéal est de contacter le..." je médite sur l'utilisation que l'on peut faire du mot ' IDEAL'.

J'apprécie toujours tes solides connaissances et prends du plaisir à les informer de mon pragmatisme pratique. A la prochaine, je sors arroser.

heimdall
11/07/2011, 19h39
Je comprends ce que tu veux dire. Le cas des parasites et maladies exotiques est un vrai casse tête et on est souvent démuni face à ça. Les solutions se comptent souvent sur les doigts de la main, et l'utilisation de pesticides ne fait que limiter localement le problème sans toutefois le résoudre. Quand je dis "On introduit généralement Neodryinus typhlocybae", je veux dire que c'est actuellement l'unique solution à long terme qui ait été trouvée, même si c'est encore loin d'être la solution miracle. Pour ce qui est des SRPV, en gros c'est leur boulot, même si je l'avoue le terme "idéal" les concernant peut apparaitre comme un gros foutage de gueule.

http://www.fredon-corse.com/ravageurs/metcalfa-pruinosa.htm

opusoculi
14/07/2011, 01h15
Texte: OK OK OK heimdall

lesviolettes
14/07/2011, 14h19
:)bonjour les garçons intéressant votre conversations je suis avec intérêt :)

Pepe10
14/07/2011, 14h41
Et oui Françoise... nous mûrissons... c'est peut-être un nouvel accueil... ;)
Gros poutous ma Copine :biz: :biz: :biz:

kergueris
14/07/2011, 21h51
bonjour
au pays de la liberté le seul mot que l'on connaît face à un problème c'est interdiction,je ne pense pas que ce sois la solution,même si l'on veut sauver le monde, je pense que l'information, la prévention et la formation seront plus efficace
la formation des vendeurs en jardineries, la suppression des produits phyto chez les soldeurs,et dans les grandes surfaces, serait un pas en avant.
quant à une règlementation si les politiques voulaient se pencher sur le problème, elle serait facile à mettre en oeuvre par une limitation des produits
nous avons tous une carte vitale pour notre santé pourquoi pas une pour notre jardin, les surfaces étant déclarées au cadastre, un quota produit en fonction de la surface pourrait être mis en mémoire sur une carte à puce "jardin":)
voir ma signature

lesviolettes
15/07/2011, 07h00
les médias ,qu'ils n'en fasse pas leur chou gras pour faire des films qui raconte n'importe quoi histoire de faire du sensationnel ce serait bien ,
j'ai rencontré un contrôleur bio qui n'y connaissait pas grand chose en matière d'agriculture dommage non !ou alors il le cachait bien :D mon amoureux étant agriculture raisonné il a été sur le ...derrière d'entendre ce monsieur poser des questions de base qu'il aurait dû savoir allez je file au taf:'(

heimdall
15/07/2011, 08h51
Personnellement je suis vendeur en jardinerie, et on ne peut conseiller que les personnes qui demandent conseil. On espère que tous les autres vont lire la notice d'utilisation et suivre les précautions d'usage...
Le souci c'est que les gens reviennent: "j'ai désherbé mon allée et ma haie à côté a crevé", "j'ai pulvérisé du désherbant dans mon fossé et je viens d'être contacté par la police, apparemment je risque 75 000 euros d'amende et 2 ans de prison", "j'ai acheté du désherbant pour 5 000m² et je n'ai réussi à faire que 5m²" ... Le pire c'est quand les gens nous disent qu'ils sont d'anciens agriculteurs ou maraichers, et qu'il est donc impossible qu'ils se soient trompés.

Pour moi il faut soit interdire, ou au moins créer un permis d'utilisation précédé d'une formation.

Bomberman
15/07/2011, 10h36
Avec l'explosion des jardins particuliers (eh oui la mode des petits légumes "c'est moi qui l'ai fait" fait des ravages écologiques), il fallait s'y attendre : je suis même étonné qu'il n'y ait pas plus d'incidents domestiques que ça...

On ne changera pas le monde en claquant les doigts : les gens choisiront toujours la solution de facilité.

Personnellement, j'ai longtemps hésité à acheter des produits phytosanitaires mais lorsque, voyant mes bonsaï envahis par des pucerons, j'avais décidé de casser ma tirelire pour ces "saloperies", j'ai découvert avec une immense joie une très jolie colonnie de larves de coccinelles (très moches par ailleurs) qui n'ont pas tardé pour exterminer tout ce petit peuple vert... Ha Ha Ha bien fait pour vous les pucerons!:tchin:

Pasasone
15/07/2011, 13h03
Sachant qu'ici, au fond de l'Hérault les viticulteurs traitent leurs vignes au minimum tous les 15 jours depuis les premieres feuilles jusqu'à peu de temps avant les vendanges, et surtout que certains vont chercher des produits en espagne, et du coup certain interdit en france, les gens, les autres qui savent pas mais ont toujours raison contourneront une restriction tant ils veulent pas se fatiguer.

Je me pète le dos à arracher les herbes alors que mon voisin se satisfait de rondup, au grand dam des plantes mitoyennes ( qui n'ont pas fini doyennes.)C'est à chacun de voir mais il faut des mesures radicales car il ne faut pas compter sur le bon sens humain.

lesviolettes
15/07/2011, 23h00
Personnellement je suis vendeur en jardinerie, et on ne peut conseiller que les personnes qui demandent conseil. On espère que tous les autres vont lire la notice d'utilisation et suivre les précautions d'usage...
Le souci c'est que les gens reviennent: "j'ai désherbé mon allée et ma haie à côté a crevé", "j'ai pulvérisé du désherbant dans mon fossé et je viens d'être contacté par la police, apparemment je risque 75 000 euros d'amende et 2 ans de prison", "j'ai acheté du désherbant pour 5 000m² et je n'ai réussi à faire que 5m²" ... Le pire c'est quand les gens nous disent qu'ils sont d'anciens agriculteurs ou maraichers, et qu'il est donc impossible qu'ils se soient trompés.

Pour moi il faut soit interdire, ou au moins créer un permis d'utilisation précédé d'une formation, un peu comme un permis de chasse.

alors très très anciens les maraichers... faut dire que tout jardinier vit très âgés... mon papa qui va vers les quatre vingt dix toujours au jardin faut bien dire oO que niveau dose il n'est pas au top !pépère ...ça me fait bondir mais je pense que maintenant en agriculture il y a de grosse amélioration on en revient au tout ou rien qui n'est pas le mieux mais tout ça ce sont des paroles moi je n'utilise pas de produits phyto parce que je prétends que je ne sais pas m'en servir je s'abstient je laisse ça au pro m^me si parfois j'appelle mon amoureux au secours quand j'ai des soucis de désherbant sur chemin comme ça s'il y a un blème je peux lui râler dessus :mdr:

lebastertre
04/10/2011, 14h12
Bonjour à tous, je ne comprends pas trop vos problèmes... je n'est pas touché un pesticide quel qu’il soit depuis au moins 15 ans. et nous nous portons assez bien mon jardin et moi (enfin plutôt lui). Pour moi toute alternative aux pesticides est un leurre comme la grosse farce du "développement durable". Le problème du jardinier est de vouloir "tout" - faire pousser des végétaux dans un milieu très éloigné de celui d'origine - et ne pas avoir d’échecs. Dès que l'on cultive on déséquilibre et vouloir rééquilibrer avec de la chimie est illusoire. On fait que rajouter un problème aux autres. Les solutions sont généralement dans une bonne connaissance de son sujet et beaucoup d'observations. Prendre le temps de savoir... J'ai passé la cinquantaine depuis un bon moment et chaque jour je mesure l'étendue de mon ignorance.

kergueris
04/10/2011, 14h51
mon potager se limite à des courgettes,des salades,quelques carottes et pomme de terre donc pas besoin de chimie,pour les tomates je vais opter pour la serre

mes massif sont à 80% des arbustes donc pas de chimie non plus ,

les haies c'est des chênes,des acacias,des noyers,des saules, des sureaux,des châtaigniers,marronniers,hêtre,de la bourdaine donc pas de chimie non plus ,

les seuls qui ne sont pas d'origine sont les Choisya,céanothe,kolkwitzia,érable japonais,Azalée,rhodo,pieris aucuba etc. mais là non plus pas de chimie

c'est ce qui se passe chez mes voisins qui est inquiétant,entre un écolo marrant qui laisse pousser les ronces,les chardons le lierre qui étouffe ses pommiers dans un verger entretenu pendant cinquante ans et l'autre qui ne jure que par des palmiers et autres plantes exotiques et qui les traitent sans retenu c'est pour ceux-là que je suis inquiet
la Bretagne a assez souffertoOoO

heimdall
04/10/2011, 16h08
Contrairement à ce qu'on croit, laisser tout pousser sans entretien c'est tout sauf écologique... On appelle ça la fermeture du paysage.
Ce n'est pas naturel pour un arbre ou un arbuste de ne pas être taillé! Dans un écosystème naturel le paysage est entretenu par tout le panel des herbivores et par les incendies.
Aujourd'hui les grands herbivores sauvages ont pour beaucoup été exterminés. Les gaulois vivaient avec les bisons d'Europe, les aurochs, les chevaux sauvages et même des élans dans le nord est, dans un paysage surtout composé de prairies (la forêt occupait 1/3 maximum du paysage, pour 1/4 aujourd'hui).

Dans mon jardin je suis dur avec mes plantes. Je ne garde que les meilleures et je jette celles qui tombent malades. La quasi totalité de mes arbustes sont issus de semis que j'ai sélectionné et ils sont magnifiques.

Jojoestdanslejardin
04/10/2011, 16h56
Savez vous ce que nous voulons tous ? Que notre jardin soit le plus beau des paradis ! :)

Je travaille dans un des endroits les plus pollués de Lorraine, à proximité immédiate d'une cimenterie, et au milieu du domaine d'Arcelor Mittal. La poussière, les odeurs de coke, de ferraille, j'en respire, je les sens à chaque de journée que j'y passe... Alors, il est normal que j'ai cette fibre écolo... Je ne sais pas comment expliquer ce besoin d'écologie, de naturel que je désire pour "mon chez moi". C'est vital, en tout cas.

kergueris
04/10/2011, 17h12
Contrairement à ce qu'on croit, laisser tout pousser sans entretien c'est tout sauf écologique... On appelle ça la fermeture du paysage.
Ce n'est pas naturel pour un arbre ou un arbuste de ne pas être taillé! Dans un écosystème naturel le paysage est entretenu par tout le panel des herbivores et par les incendies.
Aujourd'hui les grands herbivores sauvages ont pour beaucoup été exterminés. Les gaulois vivaient avec les bisons d'Europe, les aurochs, les chevaux sauvages et même des élans dans le nord est, dans un paysage surtout composé de prairies (la forêt occupait 1/3 maximum du paysage, pour 1/4 aujourd'hui).

Dans mon jardin je suis dur avec mes plantes. Je ne garde que les meilleures et je jette celles qui tombent malades. La quasi totalité de mes arbustes sont issus de semis que j'ai sélectionné et ils sont magnifiques.

ne mélangeons pas tous personne n'a dit qu'il ne fallait pas tailler et le coup des Gaulois alors là mort de rire:D:D:D

Sand2Bx
04/10/2011, 17h16
On a évité Néandert(h)al au moins !

lebastertre
04/10/2011, 17h20
Contrairement à ce qu'on croit, laisser tout pousser sans entretien c'est tout sauf écologique... On appelle ça la fermeture du paysage.
Ce n'est pas naturel pour un arbre ou un arbuste de ne pas être taillé! Dans un écosystème naturel le paysage est entretenu par tout le panel des herbivores et par les incendies.
Aujourd'hui les grands herbivores sauvages ont pour beaucoup été exterminés. Les gaulois vivaient avec les bisons d'Europe, les aurochs, les chevaux sauvages et même des élans dans le nord est, dans un paysage surtout composé de prairies (la forêt occupait 1/3 maximum du paysage, pour 1/4 aujourd'hui).

.

Je ne sais pas d'où viennent tes sources mais l'époque "gauloise" a duré un certain temps (3 à 5 000 ans selon ) et comparer la forêt de cette époque qui était une forêt primaire (quelle que soit sa localisation) avec les chiffres de forêt de production de bois actuelle (où l'on inclut les peupleraies et pinèdes...) me parait téméraire car les richesses des deux biotopes sont incomparables. Sans tenir compte des variations de climat. En fait la seule tache dans le paysage c'est l'homme, mais voilà il est là. Et il va falloir faire avec.

opusoculi
04/10/2011, 17h32
En fait la seule tache dans le paysage c'est l'homme, mais voilà il est là. Et il va falloir faire avec.

Et heureusement !

kergueris
04/10/2011, 17h39
:):):biz:....................

Jojoestdanslejardin
04/10/2011, 17h47
Mes ancètres n'étaient pas gaulois... ;)

kergueris
04/10/2011, 17h48
ni herbivore????????,

Sand2Bx
04/10/2011, 17h55
Ils avaient des cornes ?:D

Jojoestdanslejardin
04/10/2011, 18h02
Ouh !... Il portaient certainement des casques à cornes. :D

Ca ne vous dit rien, ça ?

http://i45.servimg.com/u/f45/15/25/80/43/gothss10.png (http://www.servimg.com/image_preview.php?i=761&u=15258043)

http://i45.servimg.com/u/f45/15/25/80/43/pasdfr10.jpg (http://www.servimg.com/image_preview.php?i=762&u=15258043)


:mdr:

heimdall
04/10/2011, 18h44
Kergeris je ne faisais que reprendre ta remarque sur ton voisin pseudo écolo

un écolo marrant qui laisse pousser les ronces,les chardons le lierre qui étouffe ses pommiers

ne mélangeons pas tous personne n'a dit qu'il ne fallait pas tailler


lebastertre: attention j'ai uniquement comparé brièvement la superficie totale des forêts, mais certainement pas leur biodiversité !!!! (Une chênaie hêtraie native, avec chablis et clairières, contient une biodiversité vraiment considérable comparé à une plantation de clones d'eucalyptus ou de peupliers)
Je m'intéresse beaucoup trop aux forêts natives, ou à la méthode Miyawaki pour commettre ce genre d'erreurs.

Mes sources je les tiens du fait que l'histoire est un de mes gros hobby, et je suis en lien avec un certain nombre d'archéologues et d'historiens. Quand je parle de l'époque gauloise je compte Hallstatt et la Tène, soit environ 1 000 ans.