PDA

Voir la version complète : Coucou j'ai besoin de vous!



dugebour
07/02/2010, 21h45
Plusieurs personnes me demande d'indiquer ma localisation; à plusieurs reprises je suis allé dans modifier mon profil, j'ai coché ma localisation, mais elle n'apparait toujours pas. Une bonne âme peut-elle me défaire de cet embaras car il n'est dans mes intentions de masquer ma situation devant tant d'amis...
Merci beaucoup.

Acer
07/02/2010, 21h57
Je viens de contrôler mes coordonnées. A part décocher la case de "Garder secret ...", je ne vois pas ce qui ne joue pas ! Qui a une autre idée ?

erickeepcool
08/02/2010, 05h51
pour autant que j'ai pu voir, il faut juste coché une des deux cases au choix "permettre" et bien sur d'avoir rentré son code postal....tout ceci se trouvant dans "mes coordonnées". Maintenant tu es peutêtre victime d'un bug et làààààà fô voir les GF

MonJardin
08/02/2010, 07h36
peut-être pose ta question dans le forum "aides et support techniques " ou envoie la question directement au webmaster , en cliquant tout en bas de la page sur "contact" .
Mais quand tu as coché la case "permettre de voir la region" est-ce que tu as cliqué ensuite sur "mettre à jour mes coordonnées " qui se trouve u peu plus bas ?

dugebour
08/02/2010, 09h55
Merci à tous je viens de signaler au master le problème après avoir une nouvelle fois tenter un ultime essai.
Amitiés.

Umenoki
08/02/2010, 10h11
Bonjour,

Acer vous a donné la bonne marche à suivre.
Apparement, vous avez reussi, vu que je vois votre localisation maintenant.

milouise2010
08/02/2010, 14h05
Mais oui on voit ta localisation ! Hérault languedoc-roussillon

dugebour
08/02/2010, 17h59
Je ne le vois pas sur mon profil, mais je vous crois. Merci de bien avoir voulu me conseiller.
Atous mille bisous...:biz:

MonJardin
09/02/2010, 09h06
oui on voit que tu es du languedoc roussillon et m^me qu'on peut te parler par msn

Mag10
09/02/2010, 10h18
Je ne le vois pas sur mon profil, mais je vous crois. Merci de bien avoir voulu me conseiller.
Atous mille bisous...:biz:
Regarde en haut à droite de ton message...

Sand2Bx
09/02/2010, 14h27
Bon, remarque, avec des fèves comme ça à cette époque de l'année (qui remplacent des cannas de toute beauté !), on se doutait que tu n'étais pas au Nord ! ;)
Je me demande qui a le plus bel accent dans le panel des Jardipédiens ???

yola
09/02/2010, 14h42
Bon, remarque, avec des fèves comme ça à cette époque de l'année (qui remplacent des cannas de toute beauté !), on se doutait que tu n'étais pas au Nord ! ;)
Je me demande qui a le plus bel accent dans le panel des Jardipédiens ???

le mien bien sure...;):mdr:

dugebour
09/02/2010, 16h28
C'est vrai Yola que je n'ai pas l'accent des pay bassols vu que je suis un gabache d'auvergne...Il n'y a que toi qui peut comprendre!

yola
09/02/2010, 16h34
oui mais l'accent auvergnat n'est pas mal aussi :mdr:

Sand2Bx
09/02/2010, 18h36
C'est vrai Yola que je n'ai pas l'accent des pay bassols vu que je suis un gabache d'auvergne...Il n'y a que toi qui peut comprendre!

C'est pas Gavach le mot qui désigne une personne qui habite vers les montagnes derrière Béziers et par opposition, les Paybassols sont 'en bas'?
:hi:

PS : j'ai des amis dans le coin ;)

yola
09/02/2010, 19h28
ouiiii!aussi un mot que j'utillise pas mal PEDZOUILLE (péquenot,plouc, pignouf,):mdr:

Sand2Bx
09/02/2010, 22h36
Tu ne serais pas dépaysée chez nous alors, on l'emploie aussi ! Bon, ça veut dire 'paysan'...mais en très péjoratif...genre bouseux...

dugebour
10/02/2010, 07h41
oui mais l'accent auvergnat n'est pas mal aussi :mdr:
Merci Yola, les accents sont l'expression de nos régions. Ne plus en avoir, c'est comme ces centres commerciaux où tu trouve toujours les mêmes magasins, et en fin de compte tu ne pas dire si tu es à Narbonne, Nantes ou Lille...

Jojoestdanslejardin
10/02/2010, 14h36
Il paraît qu'en Lorraine, on a un accent trés fort...

Sand2Bx
11/02/2010, 11h43
Je confirme, j'ai habité Nancy et non seulement l'accent est prononcé, mais les expressions sont terribles ! N'est-ce pas LE Jojo ? Mooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon ! :D

minette
11/02/2010, 17h41
On ne se rend pas compte qu'on a un accent ou une façon de parler et pourtant...
J'aime les accents qui chantent, en Loire Atlantique on parle "plat" sans intérêt, hélas

Jojoestdanslejardin
11/02/2010, 18h18
Je confirme, j'ai habité Nancy et non seulement l'accent est prononcé, mais les expressions sont terribles ! N'est-ce pas LE Jojo ? Mooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon ! :D

:D Hé oui LA Sand !

Moooooooooooooooooooonnnn Dieu, comme disait ma grandmère. :mdr:

yola
11/02/2010, 19h00
On ne se rend pas compte qu'on a un accent ou une façon de parler et pourtant...
J'aime les accents qui chantent, en Loire Atlantique on parle "plat" sans intérêt, hélas

alors tu aimeras le mien (ma parole d'honneur):mdr::D

erickeepcool
11/02/2010, 19h20
bin alors, si on parle accent...........chez nous c'est quelque chose!!!!!!!:D:D:D

Jojoestdanslejardin
11/02/2010, 19h34
Dans ton ch'nord, l'accent fait partie du parler, Eric. ;)

Mag10
11/02/2010, 21h18
:D Hé oui LA Sand !Moooooooooooooooooooonnnn Dieu, comme disait ma grandmère. :mdr:
Et l'Claude, Monsieur V., y dit quoi, hein ? Mooooon...

Jojoestdanslejardin
11/02/2010, 21h27
Ca se dit surtout dans les Vosges, le mooooonnn.... :mdr: je suis de Lorraine-nord, et nous on traîne un peu sur la fin des mots.

Quelques uns de nos vieux parlent encore le patois roman :

http://mairie.haraucourt.free.fr/Un_peu_de_patois_Lorrain_Roman.php

Mirabelle
11/02/2010, 21h38
Merci Jojo pour le lien. J'y ai retrouvé plein de mots que j'avais oubliés. J'ai lu la colonne de gauche: pas besoin de lire celle des explications! C'est revenu immédiatement. Des mots oubliés, oui, mais pas tant que ça finalement! Merci encore. Ca fait plaisir.

Jojoestdanslejardin
11/02/2010, 22h08
De rien. ;) Je suis content de faire plaisir à une pays. Et puis quelques uns de ces mots sont toujours utilisés couremment... Et on les retrouve d'une région à l'autre, quelques fois.

Nem donc ?

Ce lien aussi est interressant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lorrain

Mirabelle
12/02/2010, 08h02
Il y a un mot qui me revient: cornet, vraiment local.
Ici, on dit une poche ou un pochon. Ailleurs, c'est tout "bêtement" un sachet.

dugebour
12/02/2010, 08h11
Mirabelle tu as raison en effet tous ces mots désigne en fait le même contenant, c'est la racine qui diffère: Pochon ->poche et sachet ->sac, peut-être le volume pourrait donner la différence.

lefilament
12/02/2010, 08h31
Chez moi, on parle la langue de Guignol.
(source : Solko)

Noël en patois lyonnais
Maty, réveillez-vous, Maty, (1)

Metti la testa à la fenestra ;

Y a grend bru dans lo quarti

Levi vot par vay (bis)

Ce qui pot êtra (2)

-Que ! vos ay moda si madin ! (3)

Vot ne craigni pas l’oura fraicha !

-Ay dion que, dens l’etable a Martin, (4)

Dieu nos est nacquis (bis)

Den una crecha.


A queu brut ! Tu ne men pas ;

Je pencin que te vouloit rira !

Allen y vitte de co pas ;

Comme é tant de monde (bis)

Par les charrira ! (5)


Dieu say seyen et mai deden ! (6)

Y est donc vot qu’ête sa mare ?

Jo(y)ï un brenlo, si vot plait, (7)

Y acuragerat (bis)

Sa puvra Mara.


Dane que lui donny à teta,

Dite not qu’il est venu faira ;

Est-il venu per nos racheta ?

Cely pouvre enfant (bis)

Ell a d’affaira !


Ah ! qu’il est joli cet enfant !

Et ressemble una genty image !

Encor eun branle, si vot plait,

Y désennoyera (bis)

Sa puvra Mara.



(1752)



(1) Maty est la forme patoise de Mathieu. Le thème du Noël est courant : deux voisins s’interpellent, commentent les différents événements de la nuit, puis se rendent à la crèche et s’intéressent autant à la mère qu’à l’Enfant.

(2) Ce qui pot êtra : ce qui a le pouvoir d'advenir. Vay, au vers précédent, est une forme forézienne du verbe voir.

(3) Quoi ! Vous êtes parti si matin !

(4) Ay dion : on dit.

(5) Charrira : les chemins

(6) Les drôles s’exclament en découvrant Marie : « Dieu soit céans et moi dedans ! C’est donc vous qui êtes sa mère !»

(7) Jouez un branle : Le TLF indique : Ancienne danse du XVIe et du XVIIe siècle au mouvement vif, que les danseurs exécutaient en se donnant la main.

(8) Dane, pour dame. Le mot enfant, plus bas, est féminin. La strophe est savoureuse :

Dame, qui lui donnez à téter,

Dites-nous ce qu’il est venu faire ;

Est-il venu nous racheter ?

Ce pauvre enfant !

Il a du travail !

Sonika
12/02/2010, 09h31
Comme vous, j'adore les différents dialectes de nos régions. Je pense que l'accent de chez nous vous est familier car il a été immortalisé par Claude Nougaro. Je préfère donc vous offrir un très joli poème (en occitan, avec sa traduction en français) d'un auteur occitan moins connu : Louisa Paulin (*)

Potons

Pibol, fraire de l'aiga,
aiga, gaug del pibol,
escambiatz de potons
jos tèrra e dins los aires
potons, a las rasics, de l'aiga josterrenca
potons secrèts e cauds dins la suaudor potenta
de la tèrra mairala ;
careça immateriala,
amont, dins la claror
dels folhacs enfrenits a l'aigueta soscaira,
potons d'ombra e de lutz
potons d'albor e de treslutz
e rajolants de cèl...
Los espèri, Pibol,
ieu, a ton ombra, aigueta.

Baisers

Peuplier, frère de l'eau,
eau, joie du peuplier,
vous échangez des baisers
sous terre et dans les airs,
baisers, aux racines, de l'eau souterraine,
baisers secrets et chauds dans la paix puissante
de la terre maternelle ;
caresse immatérielle,
là-haut, dans la clarté
des feuillages frissonnants à l'eau songeuse,
baisers d'ombre et de lumière,
baisers d'aube et de crépuscule
et ruisselants de ciel...
Je les attends, Peuplier,
moi, à ton ombre, eau vive.

(*) Louisa Paulin, extrait du recueil Direm a la nòstra nena (éditions Vent Terral)
Louisa Paulin est aujourd'hui considérée comme un des auteurs occitans modernes les plus importants de sa génération. Née à Réalmont dans le Tarn en 1888, elle redécouvre dans les années 30 l'occitan, la langue de sa jeunesse ; encouragée par le félibre Antonin Perbosc et Joseph Salvat elle va construire une œuvre originale qui marquera son époque.

Mirabelle
12/02/2010, 10h33
EXPRESSIONS DIVERSES du parler savoyard. Truculent!
ADIEU : Terme de salutation, bonjour. Se dit en rencontrant quelqu'un, et non pas, comme en français, au moment de prendre congé.
A'RVI, A'RVI PA : Au revoir. PA ou PÂ est une forme raccourcie de "n'est-ce pas" .
ARSOUlLLER : Mal recevoir, ou reprendre durement quelqu'un; « Je ne vais pas chez elle, car c'est juste bon pour se faire arsouiller. »
AU : Remplace souvent "chez" : « Il va au coiffeur, au docteur... »
BON ESTOMAC (avoir) : Se dit de quelqu'un qui chante fort. « Le Joseph, il a bon estomac. »
BOURRÉES (par) : Irrégulièrement; « Hier, on a eu du monde par bourrées. »
ÇA S'EST EU VU - Ce passé surcomposé signifie: « On a vu/connu autrefois... »
CE SOIR : Hier soir.
ÇA M'A BlEN FAIT DU BlEN. « Cela m'a fait grand bien .»
C'EST BIN TANT BON ! : « Cela est bien bon. »
C'EST SÛR ÇA ! : « Certainement! » A l'interrogatif , signifie « C'est bien vrai? »
CUBELLER : tomber
DÉMONTAGNER : descendre les vaches de l'alpage en fin d'été
DE BIZINGUE : de travers
DÉCROÎT : Atrophie d'un membre; « Mon frère a le décroit au bras gauche.»
DES FOIS : Employé improprement à la place de « parfois.»
DONNE-M'LE : « Donne-le moi. » Le patois ne distingue pas « moi » de «me.»
DONNER UNE POIGNÉE D'ÉLAN : Donner un coup pour faire bouger
DRÉ : tout droit
EMPRAILLER : Remettre en prairie. « J'ai empraillé mes champs d'en haut. »
ENCORE : Ce mot indique une certaine nuance, par exemple de regret; « Il parait que vous avez encore été malade? » , de joie: « Vous avez encore bonne mine! »
ÉPEUFER : Repousser violemment; « Je me suis fait épeufer. »
ÉTRAMER : Retirer; « Tu n'as pas étramé la viande et le chien l'a emportée. »
GÔGNES (faire des) : Faire des manières ridicules; « Arrête de faire des gôgnes, et sers-toi. »
LE GROS DU JOUR : La plus grande partie de la journée
MERCI À VOUS : Au lieu de « Je vous remercie. »
OCTANTE : Quatre-vingts; se disait dans le Genevois et les communes frontalières. On dit toujours huitante à Lausanne et en Valais.
OUISTER : Menacer avec une baguette.
PITALER : Marcher vite et beaucoup; « Qu'est-ce qu'il a à pitaler comme ça ce matin! »
REVIENS-Y ! : expression ironique, « Ne recommence pas! »
RIEN : Négation; «Oh, n'ayez pas peur du chien, il n'est rien méchant. »
RIEN QU'EN Y VOYANT J'Y VOIS : C'est évident
SACOGNER : Secouer brutalement.
SEULEMENT : Donc; «Faites seulement!» ou «Reprenez seulement du jambon!» ou "Entrez seulement!"
TANTÔT : Plus tard, cet après-midi, ce soir, demain; « J’te verrai c’tantôt. »
TOUCHER LA MAIN : Serrer la main.
TOUTES (les avoir) : Série d'ennuis. « Je les ai bien toutes eues cette année. »
UN : S’emploie couramment au lieu de « celui » ; « Un qui aurait su ça... »
VOIR : Employé comme adverbe, il apporte une nuance au verbe principal; « Dis voir un peu ce que tu penses de ça. » « Regarde voir si l'facteur est passé. »
VOULOIR : Exprime la possibilité, l'éventualité; « Ça veut pleuvoir c'tantôt »
Y : S’emploie à la place du pronom d’objet « le », « la », ou « les » ; « Ça, j’aime pas y faire. »

Acer
12/02/2010, 11h07
Je ne sais pas d'où tu as tiré tout ça, Mirablle, mais ça ressemble bien à beaucoup d'expressions suisses - qui font tant rire les Français ! On dit toujours HUITANTE dans toute la Suisse romande. On utilisait le DECROÎT quand quelqu'un s'étiolait et finissait par mourir d'une maladie inconnue. Sinon, on fait des GOGNES, on se fait OUISTER, quand on les FAIT TOUTES, mais on va de BIZINGUE quand on est BOURRE ! Le sens de ces expressionsest le même chez nous. On dit aussi un CORNET pour une poche plastique ou papier, une SCHLAGEE (allemand schlagen) pour une fessée, on POUTZE (putzen en allemand) quand on fait le ménage. Et les bonnes choses ont un goût de REVIENS-Y. Donc, A LA REVOYURE et BIEN LE BONJOUR CHEZ TOI.

erickeepcool
12/02/2010, 11h31
et on parle du patois chti.......c'est pas mieux ailleurs (au niveau décryptage, j'entends) Moi j'aime beaucoup tout ça, ce sont nos racines.......la france quoi!!!!

octave03
12/02/2010, 12h49
Il existe un livre qui vient de ressortir en poche : les mots des régions de France.Loic Depecker et Gérald Antoine

Mirabelle
12/02/2010, 17h22
et on parle du patois chti.......c'est pas mieux ailleurs (au niveau décryptage, j'entends) Moi j'aime beaucoup tout ça, ce sont nos racines.......la france quoi!!!!

J'aime beaucoup aussi. Sans connaitre ces expressions, tout le monde peut les comprendre (avec le contexte). Rien à voir avec le patois.

erickeepcool
12/02/2010, 18h14
Pourquoi rien à voir avec le patois???
Y a t-il une différence entre les expressions du "parlé savoyard" que tu viens de nous distiller et le patois savoyard???
d'ailleurs, tu mets des expressions que l'on retrouve à l'identique ou partielle chez moi.
aurions nous racines comunes???????
ou alors juste la proximité de nos voisins suisses, belges, allemands??

Mirabelle
12/02/2010, 18h48
Ouyi mouz Ami, ouyi lou kontye barbe d Arvelâ ke shantyon l istuére barbelyârdò dlou Pyéru, ityameu intre Monlovè é Monpèzâ.



E pâ de kontye de ra ni de rane, ni d la grinda politikò ma u fachon poué lé pe Shanbri ou p Grenôble !.... E de kontye d ôtrafa é de voui ke se srinâvan dyin le vèlyè in gremayan a la lmyérò dlou kroaju, de kontye de boshe a oureuye k la tintò Méli ou la Vtorine sharamlâvan a la dégroulyè u bo d la tâble apré denyâ ou dyin la bâtantou in fachan lo gan, é ke n alâvan pâ a l ékoulò

A! Slou dezhou apré mizheu kin n ékutâvan inborlyi, l bélez istuére!... Max profitâve teurzheu du bon kô, é seuvin l Pol, l Frèdo ou l Dédé s dépashévan d veni avoué nz ôtre. Fakyè, la Janine ou l Arlète vnyivan triyé l oureuye avoué neu, mé, kôke fa slamin, parka yâr pâ étâ ma fô k le vnyissan to lou kô. On fachéve le ryon uteur du bregue p lou gan, é u premyé kô d ulye le kontye kminchéve.




ECOUTEZ mes Amis, écoutez les contes fantastiques d'Arvillard, qui chantent la légende des Pierrus, là-haut entre Montlevet et Montpezard !

Ce ne sont pas des contes de rois ou de reines, ni de la grande politique comme il s'en fait à Chambéry ou à Grenoble !... Ce sont des contes d'autrefois et d'aujourd'hui qui se ressassaient le soir dans les veillées en cassant les noix à la lumière des lampes à huile, des contes de bouche à oreille, que la tante Mélie et la V'torine racontaient, comme ça, sur le coin de la table après le d”ner ou dans l'après-midi en faisant leurs gants, lorsque nous n'allions pas à l'école.

Ah ! Ces jeudis après-midi, quand nous écoutions, ravis, les belles histoires !... Max profitait toujours de l'aubaine et souvent Paul, Frèdo ou Dédé se hâtaient de nous rejoindre. Parfois Jeanine ou Arlette venaient tendre l'oreille avec nous, mais quelquefois seulement, car il n'aurait pas été convenable qu'elles viennent toutes les fois. Nous nous installions en rond autour de la machine à gants, et au premier coup d'aiguille le conte commençait.

Pour exemple, voici un texte en patois savoyard et sa traduction. Le patois, c'est une langue à part entière.

erickeepcool
12/02/2010, 18h55
vu sous cet angle........:D:D:D:D
par contre, je retrouve des similitudes avec celui du nord......
le language de nos régions est une passion née depuis bien longtemps au contact de mes grands parents qui eux parlaient la Langue du nord que l'on appelle patois......je me rend compte aujoudhui du bien fondé de certaine revendication régionale concernant une langue addhoc et non un dialecte d'incultivé comme je l'ai déjà entendu dire.......A ma jeune époque, dans nos jardins, nos aieux ne parlaient que leur langue faisant fi de toutes autres locutions verbales.....et là je soupire car aujourdhui, le simple fait de parler patois te fais passer pour un ignare, un inculte ou quelque de vulgaire........haaaaa tristesse!!!!

Mirabelle
12/02/2010, 19h00
vu sous cet angle........:D:D:D:D
par contre, je retrouve des similitudes avec celui du nord......
heu si tu n'y vois pas d'inconvénient, on ouvre un topic pour ça

Bonne idée Erick, si ça intéresse les jardipédiens.

erickeepcool
12/02/2010, 19h10
ah bé voilà, mauvaise manip, complément d'écriture et tu as déjà répondu!!!

Jojoestdanslejardin
12/02/2010, 19h14
Il y a un mot qui me revient: cornet, vraiment local.
Ici, on dit une poche ou un pochon. Ailleurs, c'est tout "bêtement" un sachet.

J'ai toujours dit un cornet... :)

minette
12/02/2010, 19h22
Mirabelle le patois ce n'est pas péjoratif. Le patois n'est pas une langue c'est un parlé régional à l'origine de la langue française.
Beaucoup comme toi pense que lorsque l'on dit patois on dit un gros mot, même si ce n'est pas une langue il a une grande valeur.

lefilament
12/02/2010, 19h27
Parce que cela vient de sa forme d'origine.

erickeepcool
12/02/2010, 19h28
heu minette, je pense qu'il y a maldonne.
je ne pense pas que mirabelle ait dit que le patois était péjoratif au contraire......quand au reste je serais plus partisant d'une langue régionale que d'un parlé....mais bon ça peut faire débat!!!!

lefilament
12/02/2010, 19h37
Treize langues dites "régionales" font aujourd'hui l'objet d'un enseignement public en France :

dans le cadre de la loi Deixonne (1951) : le basque, le breton, le catalan et l'occitan
depuis 1974 : le corse
depuis 1981 : le tahitien
depuis 1992 : quatre langues mélanésiennes (l'ajië, le drehu, le nengone et le paicî)
depuis 2006 : le gallo, le francique et l'alsacien.
(source wikipédia)

minette
12/02/2010, 19h48
heu minette, je pense qu'il y a maldonne.
je ne pense pas que mirabelle ait dit que le patois était péjoratif au contraire......quand au reste je serais plus partisant d'une langue régionale que d'un parlé....mais bon ça peut faire débat!!!!


Je ne cite pas Mirabelle en disant cela. J'essaie seulement de faire comprendre que parler patois ce n'est pas un deshonneur et non dévalorisant comme elle semble le penser en parlant de langue. On ne va pas jouer sur les mots et se bagarrer pour ça, chacun considère sa langue comme il veut, ça ne fait de mal à personne.

Mirabelle
12/02/2010, 20h06
[QUOTE=minette;19870]Mirabelle le patois ce n'est pas péjoratif.
Beaucoup comme toi pensent que lorsque l'on dit patois on dit un gros mot.

Je te cite, Minette.

Je n'ai jamais pensé que "patois" était un terme péjoratif ni que, quand on le prononce, on dit un gros mot. C'est, en fait, tout le contraire. Je trouve admirable qu'il y ait des gens qui entretiennent ce que je considère comme notre patrimoine et qui oeuvrent pour le transmettre aux plus jeunes.

Mag10
12/02/2010, 22h31
Patois, dialectes et autres parlers locaux sont issus de notre histoire; l'histoire des pays, conquêtes et... invasions... L'onomatopée, aussi, qui dit tout à elle seule parce qu'ici on se comprend comme ça depuis toujours... et qui donc oserait s'octroyer le droit d'y déroger ?
On a la chance de ne pas avoir à communiquer au pied des becs de gaz. Nous on communique par le verbe (si, si !..) et c'est trop poilant nos accents, nos formules et nos " j'y panne rien à qu'est-ce qu'y m'raconte !" Euh....... en somme, vive l'expression pure et locale, et le plus longtemps possible !
C'est aussi en l'écoutant qu'on le découvre notre pays...

Chris.

dugebour
12/02/2010, 22h44
De toute façon, il suffit de s'élever de quelques dizaines de km au dessus du gros caillou qui navigue dans notre galaxie; sur lequel nous vivons pour comprendre, que accent ou pas, langues diverses ou compréhension de notre voisin nous devons rester ce que nous sommes: de miniscules petits êtres insignifiants au regard de ce que nous avons au dessus de notre tête.
J'ai bien cru que je ne finirais jamais cette phrase!
Là dessus bonne nuit.

minette
12/02/2010, 22h55
Bien dit Dugebour

Mag10
13/02/2010, 00h05
On parle tous la même langue, avec des origines différentes mais des mots et des expresions communes. C'est y pas beau ça ? Vive la diversité ! (huuuuum, les frites avec la bouillabaisse...)
T'ai-je bien résumé Dugebour ?

dugebour
13/02/2010, 07h11
De toute facon, ce qu'il y a de meilleur chez nous à par notre jardin, c'est l'autre!
Nous sommes nait pour communiquer, la preuve? Jardipédia!

Acer
13/02/2010, 07h35
Bravo Dugebour !

Mirabelle
13/02/2010, 08h56
Nous sommes bien peu de chose...

De la même manière qu’avec les distances, réduisons l’âge de l’univers (autour de 15 milliards d’années) à une seule année et voyons ce qui s’est passé au cours de l’année.

- le 1er janvier à 00h00 et 1 seconde: commencement de l’expansion de l’univers(big bang)
- le 2 septembre: formation du soleil et de la terre
- le 7 octobre: apparition de la 1ère forme de vie sur terre
- le 31 décembre à 22h00: l’ancêtre de l’homme se met à marcher (vaut mieux tard que jamais)
- le 31 décembre à 23h59 et 56 sec.(soit 4 sec. avant minuit): naissance de J.C. (un certain Jean-Claude?)
Vous noterez au passage, que notre calendrier grégorien, prenant pour point de départ la naissance de Jésus ne représente que 4 secondes dans "l’année" de l’univers
- le 31 décembre à 00h00 et 0 sec.: Et bien... c’est aujourd’hui.

Quant à une existence de terrien, elle ne représente que 1/5ème d’une seconde, de quoi rendre modeste les plus prétentieux.

( kosmos.chez.tiscali.fr )

dugebour
13/02/2010, 09h06
Alors là Mirabelle tu nous remets tous les pendules à l'heure!

lefilament
13/02/2010, 09h20
Et nous sommes tous les jardiniers de notre vie !!!

Mirabelle
13/02/2010, 10h23
Et nous sommes tous les jardiniers de notre vie !!!

Continuons donc à faire pousser et fleurir. :)