PDA

Voir la version complète : La magie des haies!



heimdall
27/07/2009, 14h08
Un site génial qui présente l'intérêt des haies champêtres, des arbres, du brf, de l'agroforesterie ...

Je prépare d'ailleurs un article sur les haies champêtres (nerprun, bourdaine, noisetier, prunellier, fusain, troène ...)



http://lamagiedeshaies.com/



.

lesviolettes
27/07/2009, 14h59
bonjour heimdall
j'ai survolé ton article ,le temps me manque ,j'y reviendrait à un autre moment
j'ai eu l'impression d'être dans notre campagne.......... j'ai surtout regardé le plessages des haies,ce qui me fascine, j'ai déjà fait un stage fort interessant avec franck viel au manoir de courboyer dans l'Orne ....... ce qui me gène dans ces reportages c'est la vision idillique qui est donné de la campagne et de la ferme , nous accueillons souvent chez nous,encore hier soir , nombre de gens qui sont en décalage complet avec ce que peut être la vie à la campagne parceque justement ils ont trop regardé des reportages de ce genre , bien loin de la réalité ...............du folklore pour touriste urbain, que des gens sans scrupules pratique !...........eh oui il en faut pour tout le monde mais ce n'est pas très agréable pour nous d'être obligé ans cesse de recaler les gens ,il faut mieux regarder les choses en face ,être logique !
qui se passerait aujourd'hui du pc ?un exemple de modernité parmis d'autre!
alors pourquoi devrait on travailler à la campagne comme en 1940 ?le confort est ouvert à tous non ?
mais merci de nous paser un article qui nous change des commérages qui à la longues deviennent pesant !bel été à toi

heimdall
27/07/2009, 17h24
Regardes bien tout avant de donner un avis! Le but est de conserver certaines techniques anciennes intéressantes et de les moderniser pour augmenter la productivité et les marges. Beaucoup d'agriculteurs impliqués sont plus intéressés par leurs sous que par l'écologie. Si ces techniques n'étaient pas rentables la recherche (INRA, CNRS ...) ne s'engagerait pas autant !

Au Brésil certaines parcelles font 10m à 15m de large (la largeur de l'engin), et plusieurs kilomètres de long ...
Ainsi l'agriculteur place son engin au départ et le réceptionne à l'arrivée pour récupérer la récolte! C'est beaucoup plus pratique pour l'agriculteur qui laisse faire l'engin guidé par satellite, avec le système des haies qui augmente beaucoup la productivité et diminue considérablement les intrants.

Un agriculteur brésilien qui vient en France doit bien se foutre de nous en voyant des grands champs sans haies (il faut quand même dire que là bas les sols ne fonctionnent pas comme chez nous).

Une culture conventionnelle peut coûter jusqu'à 50 à 80 fois plus cher à l'implantation qu'une culture en agriculture de conservation !!!
Le bois des haies peut être vendu pour les chauffages écologiques, pour la filière BRF (quand l'agriculteur ne l'utilise pas sur ses propres parcelles). Certains se mettent à cultiver des champs de saule pour répondre aux besoins croissants en jeune bois.
On est donc loin d'une utopie.

Si tu n'as regardé que la haie plessaie, il est sûr que ce n'est pas généralisable partout. C'est en effet beaucoup de boulot au départ. Par contre la durée de vie est considérable: jusqu'à 400 ans.
Les nerviens (celtes belges) s'en servaient comme défense lors de la guerre des Gaules, car on ne peut pas y voir à travers ni la franchir.

lesviolettes
27/07/2009, 19h53
j'ai eu l'impression de voir nos champs dans le reportage donc pas de soucis , chez nous il n'y a pas de grand champs sans haies! les haies sont omniprésentes dans tous nos champs ,je suis entièrement d'accord avec les haies ,ce qui m'agace c'est que beaucoup(mais pas tous heureusement ) d'urbains,ceux que nous rencontrons dans nos chambres d'hôtes ont une vue utopique de l'agriculteur dûes à des reportaes articles médiatiques...........et là je te parle moi de ce queje vis tous les jours, je pense important de parler de ce que l'on vitc'est quand même aux interessé de parler de leur vie ,je ne parle pas en règle général de ce que je ne connais pas et je garde les pieds sur terre !

Mag10
27/07/2009, 23h02
Bien engagés que vous deux ! On n'a même pas encore pris le temps de consulter ton lien Heimdall, sorry ! Il semblerait qu'un différend émerge à cause de la "niardise" de certains de nos concitoyens... Bah ouais, on n'a pas tous la chance de vivre avec la Nature, et on a tant de boulot à faire et de voisins à recadrer ! Courage les Potes ! ;)

heimdall
28/07/2009, 09h19
C'est un peu l'opposition entre marins de la mer et marins d'eau douce ^^. C'est sûr que les médias en font toujours trop sur tout pour vendre du papier. Pour connaitre la vérité il faut toujours lire au moins deux journaux (médias en général) opposés: en superposant les deux discours on peut écumer l' idiotie et le mensonge.


Les premiers remembrements ont justement été décidés par une administration bureaucratique complètement en décalage avec les réalités de l'agriculture. La deuxième vidéo du remembrement est claire là dessus (cf le lien qui suit).


http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-economique/video/CAF93027342/le-remembrement.fr.html

la_magie_des_haies
28/07/2009, 22h27
Bonjour à vous,

Le film dure 78 mn, et tente de présenter le rôle des haies dans le paysage, la parole a été donné aux agriculteurs qui utilisent les haies et les valorisent, comme la cuma'inov 61 qui fabrique 5000 tonnes de bois chaque année dans votre région lesviolettes, ou les vignerons du saumur champigny qui font de la lutte biologique par conservation, ou un agriculteur qui recèpe sa haie, celui qui replante en Beauce, etc. Agroforesterie, BRF, bois énergie, protection des cultures et de la faune, biodiversité, tout cela c'est l'avenir et ce sont des agriculteurs qui témoignent.

Le but du film n'est pas de dire "plantez des haies, sauvegardez les et regardez comme elles sont belles". Non le but est de montrer les différents usages des haies ...

On ne parle pas de revenir en arrière ! OK le plessage est une technique, un art ancestral, mais surtout de nouvelles technologies, avec des déchiqueteuses, des chaudières haut rendement, du bois fertile dans les grandes cultures (exemple à côté de Rennes) ...

PS: j'ai apprécié le vol en mongolfière pour filmer le bocage dans les environs de Mortagne au Perche :)

Bien à vous deux, et merci pour cette discussion .

Sébastien Bradu

erickeepcool
28/07/2009, 23h26
ouhlala!!
Va falloir que je visionne le film parce que j'ai un problème sérieux je suis d'accord avec heimdal et en total accord avec le raisonnemnt de francoise. Mais ai je besoin d'avoir un avis tranché sur ce coup là, je ne pense pas car au final je suis sur de vous voir prendre la même direction tous les deux.
Bon en tous cas il faut qu'on m'explique comment y fait le sébastien bradu pour savoir que l'on parle de son film sur ce siteoOoOoO

heimdall
29/07/2009, 08h49
A mon avis, en voulant voir si le site est bien référencé en tapant "magie des haies", trois lien en dessous on tombe sur jardipedia !

Personnellement j'ai découvert l'agroforesterie en plantant de la haie bocagère à Sucé sur Erdre avec Jean Charles Vicet de la chambre d'agriculture de Loire-Atlantique. Mais je pense que ça ne doit pas être évident pour un agriculteur de ce lancer dans ce genre de projet.

JPC07
29/07/2009, 12h50
;) une belle video sur les haies

qui me sera utile sur le plan professionelle; pour expliquer encore mieux la démarche de la gestion différenciée

merci pour le lien

lesviolettes
29/07/2009, 14h05
bonjour sebastien !merci de votre interventon !j'ai donc bien reconnu notre région dans le film! puisque nous habitons à 20 km de Mortagne au perche !je crois qu'il y a eu incompréhension de mon message, rapide ,je suis tout à fait favorable au haie, mare,plessage ,trogne ,taille etc dans nos campagnes ,nous en avons encore plantés cet hiver et j'ai beaucoup aimé le stage de plessage avec franck viel !
c'est le sujet suivant qui m'a agacé celui de villepinte ou il va y avoir je crois de ce que j'ai rapidement lu (parceque le temps me manque on est en plein boum dans les campagnes........... août ce n'est pas le temps des vacances ...........)donc ,je lisais qu'il vont créer une ferme avec le travail comme en 1940 à l'heure où les gens travaillaient 50 à 60 heures par seamines ...et après les urbains ont trouver ça absolument, géééééénial............... et ne comprendrons plus du tout l'agriculture d'aujourd'hui c'est tout ,c'est un constat de ce que je vis tous les jours en faisant de l'accueil à la ferme ,dont je parle !et voili et voilou !

la_magie_des_haies
29/07/2009, 19h50
Bonjour à vous,

Oui effectivement je suis arrivé sur le forum par un moteur de recherche, j’avoue ce n’est pas très original erickeepcool ;)

Sinon pour revenir sur le reportage de fance3 et du parc je ne pense pas qu’il dise qu’une ferme sera implantée avec les pratiques de 1940, ce sont deux infos différentes, je cite : « le projet initial prévoie d’installer une ferme avec des exploitants, en attendant la moisson précoce s’est faite cette après midi au rythme des machines des années 40 ».

Journée j’imagine pour montrer le travail d’antan.

Sinon, heimdall concernant l’agroforesterie je comprends que ce n’est pas évident pour se lancer dans cette méthode, mais pour info Une mesure européenne de soutien à l'investissement en agroforesterie vient d'être validée pour la France (PDRH 2007 / 2013). Une circulaire est en cours de rédaction pour préciser le cahier des charges accompagnant sa mise en place. (Source www.agroof.net) voilà peut être un argument supplémentaire qu’en pense lesviolettes ?

Belle journée

lesviolettes
29/07/2009, 20h29
les violettes à passer l'âge de réver ...........oui ,effectivement j'ai lu trop vite et désolée je n'aurais pas encore le temps ce soir ,je finis mon travail à 22h30 et après gros dodo ......heureuse que le travail de 1940 ne soit que pour le folklore ..j'aimrais que vraiment l'image du vrai agriculeur soit véhiculée à son juste niveau ni trop, ni trop peu ,mais vous savez, je ne suis pas agricultrice seulement femme de salarié agricole je n'ai pas toutes les données !mais je vis dans l'agriculture et ce que je vois dans l'agriculture bio me laisse peu confiane ............

erickeepcool
31/07/2009, 10h32
bonjour à tous,
Allez, encore deux ou trois discution, et vous serez d'accords;)
Je comprends aisement que l'on soit dubitatif sur le bio,moi-même, j'ai le scepticisme grandissant. A mon sens, il faut y aller progressivement, parler et organiser une culture raisonnée qui puisse convenir(dans un premier temps) à la nature, aux consomateurs et au monde agricole. Bien évidement, je pense qu'un retour en arrière de 50 ans n'apportera rien par contre, le fait d'avoir des exemples et un bohneur pour voir l'évolution. Imaginez dans 50 ans, une agriculture bio et à coté une agriculture 2009 avec "avant on faisait ça et on avait ça, aujourdhui, on obtient ça en faisant ça" un comparatif qui puisse montrer une évolution bénéfique pour tous. Je sais que quelqu'un a dit que l'on aprenait de ses erreurs et bien n'est ce pas le début de l'apprentissage?? Dans ma si belle région qu'est le Nord(n'en déplaise à certain détracteur;)), les haies ont disparu, les fossés également, les bosquets aux cabanes de mon enfance idem et quand aux mares et marigaux n'en parlons pas. Résultat, à chaque gros orage, la liste des dégats et sinistres s'allongent. Depuis trois à quatre ans, retour en arrière avec le re-creusement des fossés, dans l'avesnois, on remet au gout du jour les haies, bosquets et petit bois. Le conseil général a une politique de protection et rénovation(couteuse) de notre nature existante. Comme je vis sur des champs captants, il y a une charte de culture raisonnée avec les agriculteurs. Enfin bref, il y a une nette évolution ces dernières années. Pas le top, c'est sur, cela fait grincer des dents, c'est certain, ça ne plait pas à tout le monde, j'en conviens, c'et parfois contraignant assurément mais s'il faut en passer par là pour nos générations à venir.....alors!!!!!!

lesviolettes
31/07/2009, 15h08
j'ai écouté hier une émission sur l'agriculture , un passage sur la 13 .............pas tout ..........comm d'hab avec mon boulot je rate toujours la moitié............ !mais à part l'animateur, toujours provocateurs et alarmiste à souhait(à qui j'avais envie d'enfoncer la tête dans une bouse de vache pour le faire réfléchire 2mm au grosses questions idiotes qu'ils posaient oO) un des intervenants à dit une phrase que j'ai beaucoup apprécié : pour être écolo "bio" (quel grand mot mis à toutes les sauces ) il faut être un excellent travailleur.......... tout agriculteur bio doit être 10 fois plus travailleurs qu'un autre et être un" excellent agriculteur" mais hélas beaucoup de personnes pensent qu'un jardin naturel, c'est un jardin où on se la cool douce :D eh non ,surtout pas, on doit être dix fois plus vigilants et travailleurs......... ne pas confondre écolo et babacool .....c'est ce que je ressent !en 47 ans de jardinage je n'ai rencontré qu'un seul agriculteur bio à qui je tirais mon chapeau et à qui je voue toute mon admiration !
euh.. PS j'ai voulu réécouter le film mais que de lenteur........ le temps me manque ,mais c'est une région très jolie puisque c'est chez nous et les haies nous on leur dit respect et on passe beaucoup de temps dans l'année pour elle merci les haies :biz:
les produits phyto sanitaires là il faut raisonner ,je vais essayer de vous photographier "un champs bio" à 2km de la maison.......... ahahah joli la biodiversité surtout dans les rhumex ,matricaires en tous genre, folle avoines etc il y aura peu de personnes nouries avec ce champs, je ne suis pas certaines de savoir vous dire quelle culture il s'agit .un champs formidable pour nourrire les oiseaux et gastéropodes il ne vous restera plus qu'à manger les petites bêtesagrémentées des 2 3 grains de céréales mais c'est excellent pour le régime ! mais non je rigole ..........

heimdall
31/07/2009, 16h33
Attention de ne pas prendre des cas isolés pour une généralité.

L'agriculture bio ne demande pas particulièrement plus de travail que l'agriculture "conventionnelle". Mais elle demande de plus grandes connaissances agronomiques et une plus grande précision dans les pratiques effectuées.

En moyenne les agriculteurs bio ont une productivité à l'ha équivalent à 85-90% de la productivité de l'agriculture conventionnelle.

Mais l'écart est immense entre ceux qui ont la productivité la plus forte et ceux qui ont la plus faible.

Ceux qui débutent n'ont pas encore l'expérience nécessaire, et démarrent souvent avec d'anciennes parcelle d'agriculture conventionnelles biologiquement mortes. Il leur est très difficile d'atteindre des rendements mirobolant.

Certains agriculteurs bio expérimentés qui cultivent depuis un certains temps leurs parcelles ("sol vivant") ont des rendements assez dingues, avec des coûts d'intrants très faibles.

Ca me fait penser aux agriculteurs de la Beauce qui ont testé la culture sans labour. Le seul hic c'est qu'ils n'ont pas laissé la paille sur le sol, et ils n'ont pas apporté de fumier depuis plusieurs décennies. Si les vers de terre et autres bébêtes du sol n'ont rien à manger, elles ne vont certainement pas travailler la terre. La cata lol, ils n'ont rien compris au schmilblick.

kergueris
06/10/2011, 11h34
très intéressant ce topic sur les haies
ayant vécu aux portes du Charolais,je suis très attaché a ce genre de paysage,le bocage
Il s'est mis en place, au XIXe siècle, avec la spécialisation bovine de la région et le développement de la race charolaise.
Tout au long de l’année, l'éleveur charolais se consacre régulièrement à l'entretien des pâturages et des haies. Il participe ainsi à la préservation des paysages de bocage du Charolais Brionnais.
pour une fois à ne peut pas accuser l'agriculture d'avoir tout saccagé
Dans les années 1860-1990, le bocage a régressé ou disparu, on estime à 40 000 km les haies détruites dans le seul département du Finistère et 2 millions de km pour l'ensemble de la France, non sans conséquence.
donc chaque haie plantée où entretenue, quelle qu'en soit la technique est un pas dans le bon sens:)