PDA

Voir la version complète : Epicez votre santé



oct1924
20/06/2009, 17h56
En Inde ou en Thaïlande, on trouve des épices dans tous les plats. Non seulement elles relèvent le goût, mais on connaît bien leurs vertus antiseptiques et, à l'origine, ce sont surtout ces qualités qui étaient recherchées.

Jadis, on faisait de grands feux de plantes aromatiques en cas d'épidémies. On employait aussi les épices pour soigner les plaies ou embaumer les morts ...

En cas d'hypertension artérielle il est recommandé de diminuer sa consommation de sel. Posez la salière et pensez aux épices qui peuvent relever le goût de vos plats tout en vous aidant à digérer en diffusant leurs bienfaits.

Vous venez d'avoir un bébé et vous l'allaitez ? Pensez au fenouil et à l'anis vert qui favorisent la production du lait. Vous avez besoin d'un petit coup de pouce côté libido ? Testez le gingembre. Vous êtes d'un naturel stressé ? Mettez de la citronnelle dans vos plats. Vous voulez une épice préventive des cancers digestifs ? Remplacez de temps en temps la moutarde par le wasabi. Et n'oubliez pas le curcuma, excellent anti-inflammatoire !

Comment fabriquer vous-même vos huiles épicées, vos chutneys sucré-salés, vos currys et autres marinades : reportez-vous à l'ouvrage EPICES ET SANTE de Nathalie Giraud (Editions Trédaniel) et recommandation personnelle :
LA GASTRONOMIE SANS SEL de Danielle Hermann (Editions Robert Laffont)

Bon appêtit ! :)

Bomberman
20/06/2009, 19h12
Etant originaire du Sud-Est asiatique, je suis ravi de voir arriver toutes ces bienfaits de ces plantes aromatiques endémiques.

Attention toutefois à l'idée reçue sur le gingembre : leurs effets aphrodisiaques n'ont jamais été prouvés. La tautologie apodyctique est souvent à ce titre à tendance captieuse... (M. Lachal, bonjour!) :) :D

soso
04/08/2009, 23h54
coucou tartelette
ça m'épate, j'avais pas capté que tu avais des origines asiatiques, quoique, avec tes bonsaîs et ce soir je viens de découvrir , la cuisine asiatique , j'aurais pu...
j'ai mis un commentaire en cuisine suite à ta super proposition , mais ce n'est pas de la même contrée, bref, pour le gingembre, je crois bon de préciser que le côté aphrodisiaque est légendaire, cependant je n'arrive pas à comprendre le mot apodyctique... par contre son utilisation est vraiment veridique et efficace SI on l'utilise régulièrement, tout comme le poivre, ou la sauge ou toute autre herbe ou épice à longue écheance.... Donc , le côté " captieux " n'est vrai que si on en mange qu'une fois par ci par là... je crois...

Bomberman
05/08/2009, 00h04
coucou tartelette
ça m'épate, j'avais pas capté que tu avais des origines asiatiques, quoique, avec tes bonsaîs et ce soir je viens de découvrir , la cuisine asiatique , j'aurais pu...
j'ai mis un commentaire en cuisine suite à ta super proposition , mais ce n'est pas de la même contrée, bref, pour le gingembre, je crois bon de préciser que le côté aphrodisiaque est légendaire, cependant je n'arrive pas à comprendre le mot apodyctique... par contre son utilisation est vraiment veridique et efficace SI on l'utilise régulièrement, tout comme le poivre, ou la sauge ou toute autre herbe ou épice à longue écheance.... Donc , le côté " captieux " n'est vrai que si on en mange qu'une fois par ci par là... je crois...

Bonjour Soso,

C'est pour ça que ma performance est épatante...:biz::D:mdr:

Plus sérieusement, le monde scientifique n'est pas du tout convaincu par le côté aphrodisiaque de ces ingrédients. Personnellment, ces idées reçues doivent venir des "brèves de comptoir" lors des discussions "philosophiques entre les habitués aux bars, pas seulement parallèles... Chez les asiatiques tout ce qui peut rappeler de près ou de loin le symbole phallique est assimilé comme aphrodisiaque : corne de rhinos, cornes de buffle, défenses d'éléphant.
Les ailerons du requin par exemple sont censés avoir des vertus de vigueur, de vivacité pour des raccourcis que vous comprendrez aisément.
Les membres du tigre ont des soi-disant vertus de force... Ceux des tortues de longévité. Les exemples ne manquent pas et je ne suis pas du tout certain de tout ce précepte...

Sinon, une fois n'est pas coutume, il y a faute d'orthographe : c'est "apodictique", sans "y" donc!

soso
05/08/2009, 02h00
voici donc pourquoi je ne trouvais pas ce mot!! apodictique!! tu l'as bien ecrit apodyctique, dans le message d'avant!!
quand à la vertu du gingembre ou autre, j'en resterais à son utilisation prolongée,voire journalière, mélangée au soleil et autres épices consommés en parallèlles, sinon ponctuelle comme le piment, qui donne * chaud* sur le moment mais ça s'arrête là..

Bomberman
05/08/2009, 18h14
voici donc pourquoi je ne trouvais pas ce mot!! apodictique!! tu l'as bien ecrit apodyctique, dans le message d'avant!!
quand à la vertu du gingembre ou autre, j'en resterais à son utilisation prolongée,voire journalière, mélangée au soleil et autres épices consommés en parallèlles, sinon ponctuelle comme le piment, qui donne * chaud* sur le moment mais ça s'arrête là..
En partant de ce postulat-ci, les asiatiques sont donc les plus "chauds", selon toi?:D:mdr: